Free bidouille avec les jeux vidéo accessibles depuis la Freebox TV

CloudE-commerceMarketing

Du simple jeu du Démineur au jeu 3D plus sophistiqué Duke Nukem, Free propose une nouvelle fonctionnalité d’accès direct à des jeux vidéo sur un téléviseur via le service Freebox TV.

En attendant la V6 de la Freebox, Free fait patienter ses clients avec un nouveau service sur sa set-top box : les jeux vidéo accessibles directement sur le téléviseur via le service Freebox TV. Fin octobre, des fuites étaient déjà sorties sur Freenews.

Le FAI confirme son statut de roi de la bidouille IT. Primo, la télécommande de la Freebox sert de manette de jeux. Secundo, il déploie un dispositif assez original pour enrichir un catalogue de jeux gratuits.

Il écarte les éditeurs d’origine, les plates-formes légales de téléchargements de jeux vidéo proposées en marque blanche comme Metaboli. En revanche, il “remercie les projets alternatifs comme Eduke32.com et Sourceforge.net pour leur “contribution” à l’éclosion de ce bouquet malin de jeux.

Les clients de Free sont invités à sélectionner des jeux connus développés en interne (Démineur, Solitaire, Morpion…) ou à se reporter à des centaines de jeux de consoles émulés disponibles sous forme de ROM (Read Only Memory, image de cartouche de jeu vidéo). Le FAI recommande Pdroms.de comme plate-forme de téléchargement légal. Reste ensuite à copier les ROM sur un support de stockage connecté à la Freebox HD (disque dur de la set-top box, clé USB, disque dur externe…).

Une petite incursion dans les jeux 3D est proposée avec un moteur Duke Nukem 3D et un moteur Doom. Sous un procédé similaire : copier des fichiers spécifiques depuis des portails de jeux alternatifs (Gog.com ou Nongnu.org/freedoom/) et les transférer sur le disque dur inclus dans la Freebox.

Pour les développeurs en herbe, Free met à disposition un kit de développement (SDK) pour enrichir l’offre alternative de jeux à moindre frais à partir d’une adresse Web (http://elixir.freebox.fr/).

On sent l’inspiration de l’App Store (mais on vous rassure en environnement plus ouvert) : une boutique en ligne Free permettant de vendre ce type d’applications ouvrira début 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur