Free : bientôt l’ADSL à 200 francs par mois ?

Cloud

Free va arrêter son service ADSL… pour mieux le relancer sur son propre réseau. Avec un abonnement que le fournisseur d’accès espère pouvoir proposer à 200 francs par mois.

Le 15 février prochain, Free coupera les lignes ADSL de ses 3 000 abonnés (environ) issus des premiers inscrits pour l’expérimentation du service sur les plaques de Paris, Lille, Lyon et Strasbourg principalement. A l’époque, il s’agissait d’un accès sans abonnement, les internautes ne devant payer que l’accès Netissimo auprès de France Télécom (voir édition du 6 mars 2000). “Nous les avons informés de l’arrêt du service par courrier en décembre, les invitant à se tourner vers un autre fournisseur”, explique Franck Brunel, président de Free Telecom, filiale du fournisseur Free. Un arrêt de quelques mois avant de proposer une nouvelle offre ADSL, basée cette fois sur le propre réseau de Free, et non plus sur l’accès Netissimo de France Télécom. Cette nouvelle offre est attendue “pour la fin du printemps”, annonce Franck Brunel. Avec l’objectif ambitieux d’un abonnement autour de 200 francs par mois. “C’est notre volonté, mais ce n’est pas un prix définitivement fixé car il reste énormément d’inconnues tarifaires”, précise le président de Free Telecom, se justifiant par la difficulté, à ce jour, d’évaluer les frais d’installation aux abords des centraux téléphoniques de France Télécom pour se raccorder à la paire de cuivre de l’abonné final.

Après l’arrivée des packs ADSL Wanadoo et Club-Internet notamment, dont l’abonnement mensuel avoisine les 300 francs (voir édition du jour), l’offre de Free devrait confirmer la baisse des tarifs induite par le dégroupage de la boucle locale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur