Free bombe le torse en revendiquant le statut du plus grand opérateur alternatif

Cloud

L’apport du service Alice, qu’Iliad a acquis courant 2008, serait plus visible en termes de bases de données clients que de contribution au CA du groupe.

Le marché de la fourniture d’accès Internet a été chahuté au cours de l’année 2008 en raison des signes de concentration des acteurs. Ainsi, le groupe SFR a bouclé la fusion avec Neuf Cegetel tandis qu’iliad/FeeFree a racheté Alice (jusqu’ici  propriété de Telecom Italia).

Malgré ses signaux de marchés tendus, Free assure, en publiant son chiffre d’affaires 2008, qu’il demeure le premier opérateur alternatif ADSL avec un parc total de 4,2 millions à fin 2008 (dont 836 000 abonnés sous la marque Alice) et s’enorgueillit d’avoir dépassé ses objectifs initiaux. En un an, le FAI a conquis 1,3 millions de nouveaux clients. Le prochain cap stratégique sera la barre des cinq millions d’abonnés haut débit en 2011.

En l’état actuel, Free peut revendiquer sa place de leader parmi les opérateurs alternatifs…tant que le groupe SFR n’a pas communiqué sur ses propres résultats sur l’année 2008 (les résultats de sa maison-mère Vivendi seront publiés le 2 mars). Néanmoins, à la fin du troisième trimestre 2008, le groupe SFR affichait 3,7 millions de clients haut débit.

Le chiffre d’affaires 2008 consolidé s’élève à 1,5 milliard d’euros, soit une progression de 29% par rapport à l’année précédente. La contribution d’Alice en termes de résultat est faible : le CA consolidé d’Alice France “correspond à quatre mois et cinq jours d’activité”.

Free se montre aussi satisfait de la hausse du revenu moyen par abonné (36,9 euros hors taxes). Une augmentation qu’il met au bénéfice “du renforcement des offres audiovisuelles” et au lancement de nouveaux services comme Multi-TV Freebox*.

Free n’a pas fini d’exploiter Alice

Free compte poursuivre l’exploitation de la marque et les services Alice. On voit de nouveau défiler des spots d’Alice à propos de son offre de 4 heures de communication mobile. Un rêve que Free pourra peut-être concrétiser vis-à-vis de ses membres si sa canditature en tant que nouvel entrant est retenue dans le cadre de l’acquisition de la quatrième licence 3G.

Dans ses projets réseaux, Free annonce qu’il compte également étendre ses zones géographiques de dégroupage de la boucle locale dans le courant 2009.

Le très haut débit n’est pas éludé : le groupe d’accès veut “accélérer son plan de déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH)” et confirme son objectif de disposer “d’une couverture de 4 millions de foyers en 2012”. Raccordables mais pas forcément raccordé. Et c’est là le principal noeud du marché.

* Multi-TV Freebox :Outre le fait de bénéficier du service Freebox TV sur différents téléviseurs avec un seul accès ADSL, Multi-TV Freebox permet aussi de regarder simultanément la télévision (ou une vidéo via l’un des services VoD) sur un poste et regarder (ou enregistrer avec un boîtier TV compatible HD ) un programme sur un autre poste, ou disposer du médiacenter Freeplayer sur un autre poste.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur