Free et France Télévision s’associent pour couvrir les JO

Cloud

Free va ouvrir cinq chaînes intégralement dédiées aux Jeux Olympiques d’Athènes sur sa Freebox, en partenariat avec France Télévision qui fournira les images.

Fort du succès rencontré avec la retransmission des matchs du tournoi de tennis de Roland Garros 2004, Free a renouvelé son partenariat avec France Télévisions Interactive (FTVI) pour les Jeux Olympiques d’Athènes. Du 14 au 29 août 2004, le fournisseur d’accès consacrera cinq canaux audiovisuels de sa Freebox à la retransmission des JO. Cette opération vise à couvrir, en direct, les 37 disciplines qui se dérouleront à Athènes. Au total, les cinq chaînes dédiées à l’événement sportif diffuseront en moyenne 60 heures de programmes par jour, qui viendront s’ajouter aux suivis et résumés proposés par les chaînes nationales France 2 et France 3.

Concrètement, FTVI assurera la couverture des épreuves sportives et le rapatriement des images au sein de sa régie. Free se branchera alors sur la régie du diffuseur pour récupérer les flux vidéo et assurer à son tour la diffusion des images sur son réseau ADSL. L’accord entre les deux partenaires est exclusif. “Monter une telle opération avec un diffuseur nous demandait trop de temps pour les négociations”, explique un porte-parole de FTVI. “Free était le seul à pouvoir réagir rapidement et comme nous étions contents de l’opération Roland Garros…” Le choix a donc été vite fait parmi les diffuseurs potentiels de programmes audiovisuels par le téléphone. Aucun droit de diffusion n’est facturé à Free, qui s’engage simplement à supporter les frais techniques de diffusion sur son réseau.

Une demande des utilisateurs

Pour les deux acteurs, l’opération relève plus de l’expérimentation technique que commerciale. “Notre objectif est d’être présents sur toutes les technologies de diffusion”, précise-t-on du côté de FTVI, “au même titre que la Télévision Numérique Terrestre [quand elle verra le jour, NDLR].” Même discours chez Free, qui considère que l’enrichissement de son offre télévisuelle correspond à une demande des utilisateurs : “Si cela nous permet de séduire de nouveaux abonnés, tant mieux, mais ce n’est pas l’objectif principal”. Il est certain que la télévision par ADSL, qui simplifie l’ouverture de nouvelles chaînes, se prête parfaitement à cette offre de multidiffusion. Plus de 60 000 foyers avaient suivi Roland Garros sur la Freebox, selon le FAI. “Un vif succès”, estime-t-on du côté de la filiale d’Iliad. Les JO feront-ils mieux ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur