Free et Neuf ont songé à se marier

Cloud

Les deux principaux FAI alternatifs ont mené des négociations pour fusionner. Une tentative qui a échoué, selon Les Echos.

Un nouveau FAI a failli apparaître dans le PIF (paysage Internet français) : “FreeNeuf”. Plus sérieusement, Neuf Cegetel et Iliad/Free auraient mené des discussions en vue d’une fusion. Selon Les Echos, les pourparlers dans ce sens auraient débuté en février dernier et ont échoué il y a quelques semaines.

Pourquoi les négociations n’ont-ils pas abouti ? Essentiellement à cause de la question du partage du pouvoir dans le nouvel ensemble. Toujours selon le schéma exposé par Les Echos, les actionnaires de Neuf Cegetel, SFR en tant que filiale mobile du groupe Vivendi, auraient été majoritaires en cas d’alliance avec Iliad/Free.

Mais Xavier Niel, co-fondateur d’Iliad et Vice-président du conseil d’administration qui contrôle 66% du capital du groupe ISP, aurait réclamé en échange une minorité de blocage avec un tiers du capital et le contrôle du management de l’entité fusionnée. Une exigence inacceptable dans les yeux du groupe Vivendi.

Ces éléments d’informations sont révélés sur fonds d’accélération de la concentration du marché de l’accès Internet haut débit et d’introduction de la fibre optique à domicile sur le marché français. France Telecom/Orange reste leader sur le marché de l’ADSL grand public (presque sept millions d’abonnés à la fin du troisième trimestre 2007) face au duo Neuf Cegetel – Free/Iliad qui affichent respectivement environ 3 millions d’abonnés haut débit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur