Free face à un effritement du recrutement

Cloud

Le groupe Iliad, qui exploite les services d’accès Free et Alice, a enregistré 88 000 nouveaux abonnés au cours du premier trimestre 2010.

Free affiche désormais une base de 4,5 millions d’abonnés haut débit, contre 4,3 millions il y a un an.

Au cours du premier trimestre 2010, le groupe télécoms enregistre 88 00 nouveaux abonnés net de résiliation ayant rejoint la marque Free.

C’est visiblement plus compliqué pour recruter de nouveaux clients dans l’ADSL : à la même période l’an précédent, le groupe Iliad, maison-mère de Free, recensait 142 000 nouveaux abonnés

Il peut davantage capitaliser sur sa principale marque Free que sur celle d’Alice qui subit une érosion de sa base d’abonnés (3,8 millions d’abonnés d’un côté, 638 000 de l’autre).

Le chiffre d’affaires trimestriel a progressé de 11% à 431 millions d’euros (+ 4,7% sur un an). Les revenus tirés des “services à valeur ajoutée” continuent sa douce ascension : 124,1 millions d’euros (contre 115,6 millions d’euros il y a un an). “Cette performance permet à l’ARPU haut débit du groupe de se consolider à 36,3 euros”, précise le communiqué de presse financier.

L’accent est mis sur les services pour la Freebox TV et l’ajout de nouvelles chaînes (HD de préférence).

La nouvelle Freebox est attendue dans le courant du deuxième semestre 2010.

Le groupe Iliad poursuit ses développements sur trois fronts : haut débit, fibre optique et mobilité avec l’attribution de la quatrième licence 3G.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur