Free facture l’envoi de sa Freebox

Cloud

Une fois encore, les abonnés fidèles ne sont pas les mieux servis. Ceux qui souhaitent désormais bénéficier de la Freebox devront débourser 60 euros. Et deviennent propriétaire du modem Sagem.

L’offre d’échange du modem Sagem contre une Freebox que propose Free depuis hier, jeudi 24 juin 2004, risque que faire grincer quelques dents. Le fournisseur d’accès propose en effet d’envoyer la Freebox contre un chèque de 60 euros. 59,99 exactement, pas moins. Plus précisément, comme le stipule le formulaire d’échange, “une fois en possession de votre Freebox, vous deviendrez alors propriétaire du modem Sagem dont vous disposez déjà”. Autrement dit, Free demande à ses anciens et fidèles abonnés de débourser pour un modem dont il n’auront plus l’usage mais qu’il pourront revendre. Les modems Sagen Fast 800 et 906 en circulation se négocient autour des 40 euros sur le marché de l’occasion. Mais l’opération est d’autant plus discutable que “le modem Freebox mis à votre disposition restera la propriété de Free conformément aux stipulations de nos Conditions Générales de Vente”. Au moins, le FAI a l’honnêteté de le rappeler.

“Passer du modem Sagem à la Freebox n’est pas une obligation”, précise Michael Boukobza “c’est un souhait de l’abonné qui veut ainsi bénéficier des nouveaux services.” Le directeur général adjoint d’Iliad, la maison mère de Free, fait notamment référence à la téléphonie sur IP gratuite en France et à l’offre de télévision que seule la Freebox permet de délivrer. Le responsable n’hésite pas à faire l’analogie avec le modèle de la téléphonie mobile. “Quand vous souhaitez bénéficier des nouveaux services de votre opérateur et auquel votre téléphone ne donne pas accès, vous changer de combiné en rachetant un nouveau modèle.” Certes. Et d’enfoncer le clou en rappelant que les 60 euros investis dans l’échange pourront être rentabilisés en quelques mois. “Les abonnés estiment entre 15 et 20 euros les économies réalisées sur les communications avec la Freebox”, déclare Michael Boukobza. Quant à la télévision, rappelons que, hors accès ADSL, le bouquet TPS L de France Télécom et TPS est facturé 21 euros par mois. L’offre ADSL de Free est facturée moins de 30 euros par mois, téléphone et télévision comprise pour les bénéficiaires de la Freebox.

Les nouveaux abonnés non concernés

Il n’en reste pas moins que les abonnés qui ont choisi Free dans l’intention de bénéficier des nouveaux services annoncés de longue date, risquent d’être quelque peu déçus. Cette opération ne concerne évidemment pas les nouveaux entrants qui sont, normalement, directement livrés en Freebox. D’autre part, cette opération ne concerne pour le moment que les abonnés en zones nouvellement dégroupées (qui permet notamment de bénéficier d’un débit supérieur à 2 mégabits contre la moitié en zone non dégroupée, voir édition du 7 juin 2004). L’opération sera étendue “plus tard” aux zones non dégroupées. “En fait, le dégroupage va tellement vite que nous basculerons progressivement la majorité de nos abonnés sur notre réseau”, avance le directeur adjoint.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur