Free maintient la dynamique Freebox Revolution

Mobilité
Freebox Revolution

Sur le troisième trimestre 2011, le groupe de Xavier Niel a fédéré 93 000 nouveaux clients sous la bannière Freebox Revolution. Et revendique une part de marché des recrutements nets de 34%

La Freebox Revolution reste la pierre angulaire de la stratégie multi play du groupe Iliad-Free.

Au cours du troisième trimestre 2011, l’opérateur déclare avoir recruté 73 000 nouveaux abonnés Internet.

Mais il faut compter également sur les 20 000 clients du service d’accès Alice (une autre marque exploitée par Free, héritée du rachat de Telecom Italia France).

Bilan trimestriel : 93 000 clients ont adopté la Freebox Revolution. Selon une estimation des recrutements nets du marché, l’opérateur s’attribue une part de marché de 34%.

La base globale de clients haut débit d’Iliad-Free s’élève désormais à 4,8 millions d’abonnés haut débit. La barre symbolique que des 5 millions n’est pas loin…

Au cours du premier semestre 2011, Free avait conquis 231 000 nouveaux abonnés ADSL en faisant mieux que ses concurrents dans le haut débit (autour de 200 000).

Sur le front des résultats financiers, le groupe de Xavier Niel affiche une hausse de 5% sur le troisième trimestre 2011 à 537 millions d’euros (contre 511 millions pour la même période l’an précédent).

Il génère la quasi-totalité de sson business à partir de ses services d’accès grand public (532 millions d’euros).

Le volet solutions d’entreprise ne représente qu’une infirme partie (2,3 millions d’euros).

Le revenu moyen par abonné (ARPU) au global est “stable” à 35,5 euros (38 euros pour les abonnés Freebox Revolution).

Le groupe Iliad prépare activement le lancement commercial de Free Mobile prévu pour début 2012.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur