Free Mobile face à la piètre qualité de service

Mobilité

Sur le réseau Free Mobile, près d’un appel sur trois échoue à Lyon et à Paris aux heures de pointe, selon une étude Directique – Capital. Un défi à relever pour le nouvel entrant de la téléphonie mobile.

Chez Free Mobile, le taux d’échec des appels et de la connexion Internet mobile est vraiment inquiétant.

C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude de la société Directique pour le compte du magazine Capital.

9392 tests d’appels et 3619 tentatives de téléchargement ont été réalisés à Lyon et Paris, en centre-ville comme en banlieue, pour comparer pour la première fois la qualité de service des quatre opérateurs.

Le magazine rappelle que ce cabinet d’études est celui utilisé par l’ARCEP pour son rapport annuel sur la qualité de service des réseaux mobiles.

Une manière d’éviter les foudres de Free Mobile qui menace d’attaquer en justice “toute personne dénigrant la réalité de sa couverture ou de ses investissements”.

L’étude Directique-Capital considère qu’en heure de pointe (de 18h à 21h), 46% des coups de fils passés sur le réseau du nouvel opérateur tombent à l’eau.

La moyenne tombe à 32% sur la journée mais cela reste insuffisant.

Si la connexion Internet est un peu meilleure, 15% des téléchargements d’un fichier de 2 Mo échouent (16% en heure de pointe), et le débit est deux fois plus lent que celui de Bouygues Telecom, et presque trois fois plus lent que ceux d’Orange et de SFR.

Le service mobile de Free ne pourra pas non plus entièrement reporter ces mauvaises performances sur ses problèmes d’itinérance avec Orange.

Certes, c’est un goulot d’étranglement important. Mais, selon les relevés de Capital, Free Mobile offre une piètre qualité de service même sur son propre réseau.

Le taux d’échec des appels y atteint 4% (heures de pointe ou non), encore quatre fois plus que chez les autres opérateurs.

Free Mobile est conscient de ses mauvais résultats en termes de qualité de service.

La semaine dernière, le nouvel entrant de la téléphonie mobile s’est engagé sur un retour à la normal à partir du 11 avril.

Logo : © Mirek Hejnicki – Fotolia.com

————————————-

Quiz téléphonie mobile

Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free Mobile se partagent le très juteux marché de la téléphonie mobile en France. Plus de 65 millions d’abonnés en France ! Un taux de pénétration supérieur à 100%, de quoi faire rêver en temps de crise? Les trois piliers (Orange, SFR et Bouygues Télécom) ont suivi l’évolution du marché ces dernières décennies, alors que Free Mobile est venu jouer les empêcheurs de tourner en rond en 2012. Connaissez-vous les parcours croisés de ces quatre acteurs de la téléphonie mobile ? Cliquez ici pour participer au quiz.

—————————————-


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur