Free Mobile joue la synergie avec Apple

CloudMobilitéSmartphones

Admis à demi-mot par les équipes de Xavier Niel, le rapprochement de Free Mobile vis-à-vis d’Apple est bel et bien d’actualité. Cette synergie qui pourrait déboucher sur l’arrivée de l’iPhone 5 chez le nouvel opérateur.

Difficile de se refuser à constater ce rapprochement de plus en plus explicite entre Apple et Free. L’opérateur joue la synergie avec la firme de Cupertino et n’en oublie pas les négociations qui pourraient déboucher sur l’arrivée, dans les futures boutiques Free Mobile, de l’iPhone 5 dès janvier prochain.

A ce sujet, le magazine Management d’octobre 2011 dédie un dossier dans lequel est fait mention de méthodes, notamment marketing, “s’inspirant de [celles de] Steve Jobs“.

Ainsi Maxime Lombardini, DG du groupe Iliad (maison-mère de Free), corrobore-t-il ces propos, avouant à demi mot se baser sur les techniques d’un “génie qui a littéralement contaminé toute [l’industrie]“.

En témoignent des spots publicitaires sobres, détaillés, complets, misant sur un aspect plus descriptif que spectaculaire, non sans une touche d’humour, sur le modèle des campagnes signées Apple.

Même constat pour les points de vente. De l’Apple Store au Free Center, seule change l’enseigne. L’agencement général des boutiques de Free Mobile laisse la part belle à des présentoirs en quantité limitée, supplantés par des tables basses.

Les produits grandeur nature, préférés à leurs équivalents factices, y sont disposés à la portée du regard comme des mains, prêts à l’utilisation.

Mais parmi eux ne figure pas encore l’iPhone 5. Le prochain smartphone d’Apple, dont l’officialisation devrait se tenir le 4 octobre, ferait l’objet d’âpres négociations initiées bien avant l’intronisation de Tim Cook.

Il y a déjà un petit moment que nous avons démarré les négociations avec les équipes de Steve Jobs pour proposer l’iPhone avec notre future offre Free Mobile“, prétend Maxime Lombardini.

Free Mobile, dont les tarifs pourraient laisser rêveur, vient d’obtenir, pour 271 millions d’euros, une licence dans la ruée vers la 4G. Concrétiser avec l’iPhone 5 renforcerait une position affirmée sur le marché de la téléphonie mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur