Free Mobile : la pagaille avec la carte SIM

Marketing

Des clients Free Mobile évoquent des “dysfonctionnements” avec des cartes SIM nouvelle génération dans leurs smartphones. L’origine est confuse, tout comme les explications.

Sur les forums, les témoignages de clients Free Mobile se multiplient sur des “dysfonctionnements” entre leurs téléphones mobiles et leur carte SIM reçue.

Le nouvel opérateur a débuté la livraison des premières cartes SIM à partir de la mi-janvier.

On recenserait une incompatibilité entre certains modèles de smartphones et les cartes SIM “nouvelle génération” (ou plus précisément les cartes UICC pour Universal Integrated Circuit Card).

Celles-ci devraient introduire une compatibilité avec les services sans contact (protocole NFC), mais elles intégreront aussi plus de mémoire flash.

Selon Silicon.fr, “c’est l’alimentation électrique de cette mémoire flash à portes NAND et du microcontrôleur embarqués dans les cartes qui serait à l’origine du problème.

Explication avancée : les cartes “ancienne génération” sont alimentées en 3 volts mais les cartes “nouvelle génération” nécessiteraient une tension d’alimentation de 5 volts.

En livrant ces deux types de cartes SIM, Free Mobile aurait semé la pagaille.

En l’état actuel, il est difficile de savoir dans quelle mesure une carte SIM peut être incompatible avec un modèle de smartphone donné (le cas de l’iPhone 4S est largement commenté dans les forums mais difficile d’en tirer des enseignements en l’état actuel).
Et Free Mobile n’apporte pas de précisions sur le sujet sur son site Internet.

Début février, UniversFreebox faisait état d’une mise à jour de la carte SIM pour les clients du nouvel opérateur réseau. Mais on ignore s’il existe un lien de cause à effet…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur