Free Mobile naviguera sur le réseau 3G d’Orange

Cloud

Il était temps ! Après plusieurs mois de statu quo, le nouvel opérateur Free Mobile vient de conclure un accord d’itinérance 3G avec Orange, au nez et à la barbe de SFR et de Bouygues Telecom.

Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad, l’avait prédit à l’occasion d’une conférence de presse. Free Mobile (la filiale mobile d’Iliad) a finalement réussi, « au terme d’un processus de négociation de plusieurs mois », à signer un accord d’itinérance nationale sur la 3G avec l’un des trois opérateurs mobiles en France. Orange en l’occurrence, rapporte Silicon.fr.

Un accord stratégique pour Free, qui lancera ses premières offres sur le marché de la téléphonie mobile en 2012, selon le calendrier prévu. Si, dans le cadre de la mise à disposition de la quatrième licence mobile la loi imposait aux opérateurs de « prêter » au nouvel entrant une partie de leur infrastructure, l’obligation ne portait que sur la 2G.

Rien donc  sur la 3G, pourtant considérée comme un service en fort développement avec les offres d’Internet mobile. Un service indispensable si Free veut parvenir à constituer une offre mobile en mesure de rivaliser avec la concurrence.

Iliad précise néanmoins que l’accord sera effectif lorsque le nouvel opérateur mobile aura couvert au moins 25% de la population. Ce qui correspond, peu ou prou pour 2012, aux obligations imposées par le régulateur. Le nouveau réseau couvrira ensuite au moins 90% de la population d’ici 2018.

Selon Les Echos, l’accord rapportera plus d’1 milliard d’euros sur cinq ans à France Telecom – Orange et plusieurs millions dès la première année.

(lire la suite de l’article en page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur