Free Mobile pousse le roaming jusqu’aux États-Unis

4GMobilitéOpérateursRéseauxSmartphones
free-roaming-usa
3 3

Les États-Unis s’ajoutent au Pass Destination, l’offre d’itinérance associée au forfait à 19,99 euros de Free Mobile.

Inscrit sur Twitter depuis novembre 2008, Xavier Niel ne compte que 19 tweets à son actif. Mais celui publié ce mardi – en anglais dans le texte – est à la hauteur des modifications apportées au forfait mobile Free à 19,99 euros TTC par mois (15,99 euros pour les abonnés Freebox) : les États-Unis rejoignent la liste des territoires couverts par le Pass Destination.

Cette offre de roaming permet aux clients de l’opérateur titulaires depuis au moins 60 jours du forfait 3G/4G à 19,99 euros d’émettre, dans un certain nombre de pays situés essentiellement en zone Europe, des communications sans surcoût en local et vers la France métropolitaine.

Ouverte en avril 2013 avec le Portugal, la liste avait été étendue, en juillet dernier, à Free roaming UE, en plus du Canada et d’Israël. La fiche tarifaire a été mise à jour pour refléter l’inclusion des U.S.A.

Outre l’ancienneté, il n’y a pas de conditions à proprement parler pour bénéficier de cette itinérance. Mais les SMS/MMS et les appels vers fixes et mobiles (aux États-Unis et vers la métropole) ne sont proposés sans surcoût que dans la limite de 35 jours par année civile. Un « jour » étant décompté dès qu’une opération est enregistrée, sauf pour les SMS entrants.

C’est encore plus subtil sur l’Internet mobile : la consommation est contrôlée sur deux plans. D’une part, elle est plafonnée à 3 Go par destination sur 35 jours. De l’autre, elle est restreinte à 3 Go par mois sur l’ensemble des destinations. L’enveloppe est partagée avec celle allouée pour la France, le tout hors VoIP et options.

Un fois le plafond data dépassé, le débit est réduit à 128 kbit/s en France métropolitaine ; dans les pays du Pass Destination, la connexion est tout simplement bloquée.

On repasse par ailleurs au tarif « classique » pour les communications. En l’occurrence, 30 centimes la minute pour des appels voix émis vers la France ou les États-Unis (2,19 euros vers le reste du monde, les communications entre deux destinations du Pass étant facturées en hors forfait). C’est aussi 30 centimes la minute un appel reçu, le tout étant facturé à la seconde au-delà des 30 premières secondes indivisibles.

Il faut compter 76 centimes et 1,05 euro respectivement pour les MMS entrants et sortants. Et 27 centimes pour envoyer un SMS (réception gratuite).

Crédit photo : CristinaMuraca – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur