Free Mobile promet à ses clients un fonctionnement normal d’ici 15 jours

Marketing

Free a trouvé un mobile à ses pannes répétées : l’interconnexion avec Orange. Le nouvel opérateur prévoit “un retour progressif à la normale”.

Free Mobile fournit un effort de communication vis-à-vis de ses clients à la suite de pannes en répétition.

La mobilisation d’UFC – Que Choisir a-t-elle incité le nouvel opérateur à se montrer plus transparent ?

L’association de défense des consommateurs a brandi la menace d’un dépôt de plainte pour le forcer à obtenir des explications voire des indemnisations.

Free Mobile a préféré lâcher un peu de lest.

Dans l’espace réservé à ses abonnés sur son site Internet, l’opérateur mobile indique que les problèmes d’émission et de réception d’appels “seraient résolus d’ici à quinze jours”

Plus précisément, selon le constat effectué par l’AFP, Free Mobile a adressé ce message : “Il est possible qu’il soit nécessaire d’effectuer plusieurs tentatives afin d’établir des appels en soirée, suite à la congestion de certains liens d’interconnexion avec l’opérateur d’itinérance [Orange en l’occurence]”.

Tout en précisant : “Nous travaillons avec l’opérateur d’itinérance à l’augmentation des capacités d’interconnexion voix entre nos deux réseaux, et prévoyons un retour progressif à la normale dans les 15 prochains jours.”

Juste après sa dernière grosse panne (20 mars,), Free Mobile avait précisé qu’il effectuait des travaux de modernisation de son propre réseau pour éviter les engorgements.

C’est en tout cas un constat similaire que fournit Jean-Ludovic Silicani.

Dans une interview accordée au Figaro ce week-end, le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes considérait que “les incidents proviennent surtout de difficultés techniques dans l’interconnexion entre les réseaux de Free et d’Orange”.

Pris en tenaille entre l’ARCEP et Free Mobile, Orange tient à assurer sa défense, niant “toute responsabilité dans les dysfonctionnements” de Free.

Il serait même prêt à rompre le contrat d’itinérance signé avec Free Mobile si les incidents de réseaux perduraient en affectant  la qualité de service rendue à ses propres clients mobiles.

Crédit photo : -©-daga_k_USA-Fotolia.com

Testez vos connaissances sur le marché de la téléphonie mobile
Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile se partagent le très juteux marché de la téléphonie mobile en France. Connaissez-vous les parcours croisés de ces quatre acteurs de la téléphonie mobile ? Participez à notre quiz.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur