Free Mobile s’auto-proclame “plan anti-pigeons”

Marketing

Un “forfait idéal illimité” à 19,99 euros par mois (avec quatre euros de réduction pour les clients Free), un forfait bloqué social à 2 euros…Free Mobile tient sa promesse : le marché doit être bousculé.

C’est un Xavier Niel survolté qui est monté sur l’estrade pour présenter la première gamme de son offre Free Mobilesans engagement, sans contrainte, sans limite“…

L’occasion pour les opérateurs mobiles concurrents d’en prendre pour leur grade sur les tarifs et les limites forfaitaires : SMS, MMS, accès Internet bridé, roaming, dépassement…

Toutes les pratiques jugées scandaleuses ont été dénoncées par le patron d’Iliad-Free et Free Mobile fera des efforts sur tous les fronts.

Les deux principales offres sont simples dans les grandes lignes : une offre mobile “illimitée” pour 19,99 euros par mois pour les non abonnés Free et 15,99 euros par mois pour les clients Free, (quelles que soient la formule de souscription).

Un prix “sans engagement” qui serait 2,5 fois moins cher que l’offre la plus compétitive Sosh d’Orange par exemple (hors MVNO).

Avec une réserve de 3 Go d’accès Internet mobile par mois pour chaque client (niveau de “fair use”), tous usages confondus (y compris VoIP). Généralement, la limite se situe à 1 Go par mois ailleurs et certains usages sont prohibés.

Le trublion des télécoms a essayé de réduire les tarifs sur tous les fronts comme les appels illimités à l’international (Europe, Suisse, Dom-Tom, Etats-Unis, Canada) inclus dans un “forfait idéal“.

On veut que nos concurrents viennent s’aligner à nous“, a déclaré Xavier Niel. “Vous êtes des pigeons et vous le savez.

Autre grande idée : la volonté de séparer le forfait et l’acquisition d’un mobile…

Un peu couscous boulette actuellement…Il ne faut pas lier les deux“, déclare Xavier Niel.

Free Mobile proposera des modalités de paiement pour acquérir le terminal que vous souhaitez avec des facilités de paiement entre 12 et 36 mois sans frais. Le nouvel opérateur proposera d’emblée la gamme de smartphones d’Apple dont le dernier modèle (iPhone 4S).

Selon Xavier Niel, il serait possible de l’acquérir pour un euro chez Free Mobile (mais il faudra en préciser les modalités car c’était un peu confus à chaud dans la présentation). On retrouvera également dans le catalogue les smartphones BlackBerry et Samsung Galaxy S.

Autre leçon donnée aux opérateurs et à l’Etat : le forfait bloqué RSA rebaptisé chez Free “Racket Super Arnaque” (10 euros, 40 minutes d’appels voix).

Plus vous êtes pauvres, plus on vous met dans la tête“, assure le patron de Free.

Free Mobile proposera donc un forfait sans équivalent : deux euros par mois (60 minutes et 60 SMS). “On fait encore de la marge à deux euros“, précise Xavier Niel. Pour les abonnés de Free, ce premier forfait social sera gratuit.

Voici les grandes lignes des annonces de ce matin. On reviendra plus tard dans la journée sur les modalités plus précises des souscriptions et sur les détails tarifaires surprenants…

Les offres sont disponibles sur Mobile.free.fr. Xavier Niel a tenu à rassurer sur la capacité de Free Mobile à couvrir tout le territoire national.

Nous sommes partout en France, y compris dans le Cantal.” Une allusion à la petite phrase de Stéphane Richard Richard, P-DG d’Orange, qui est devenue un buzz sur Internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur