Free Mobile : sujet sensible à la télé

Marketing

Au regard des liens entre les mondes de l’audiovisuel et des télécoms, comment traiter le lancement de Free Mobile ? Xavier Niel en a fait les frais sur Canal Plus et TF1.

Pour le lancement de Free Mobile, la couverture médiatique à la télé de Xavier Niel a connu quelques couacs en raison des coups de gueule portés aux opérateurs mobiles comme Bouygues Telecom ou SFR.

Selon LePoint.fr, le patron d’Iliad-Free a été prié de quitter hier soir les coulisses du talk-show populaire Le Grand Journal sur Canal+ alors qu’il devait participer à l’émission.

Mais Renaud Le Van Kim, producteur de l’émission, s’y est opposé. Il a considéré que Xavier Niel avait brisé un accord d’exclusivité en enregistrant parallèlement une interview pour “C à vous”, l’émission de France 5 présentée comme concurrente du “Grand Journal”.

Canal Plus considère qu’il s’agit d’un malentendu et que le passage de Xavier Niel est reporté.

Difficile de ne pas concevoir des éventuelles pressions de la maison-mère Vivendi, qui détient le groupe Canal Plus mais aussi SFR.

Dans sa présentation pour la sortie des offres Free Mobile, Xavier Niel avait pris un malin plaisir à feuilleter la brochure volumineuse des conditions de vente de l’opérateur au carré rouge. “J’ai un chouchou, c’est SFR”, avait-il glissé pour narguer son concurrent.

C’est aussi une patate pour TF1, propriété du groupe Bouygues qui exploite parallèlement Bouygues Telecom. Il est de notoriété publique que Martin Bouygues et Xavier Niel ne s’entendent vraiment pas.

Par conséquent, il est difficile de trouver une allusion au lancement de Free Mobile dans le journal télévisé de 13h00 de Jean-Pierre Pernaut diffusé mercredi. Rien n’apparaît dans le découpage des reportages disponibles en consultation à la demande.

Commentaire incisif laissé dans l’espace dédié sur TF1.fr : “Bravo !! Merci d’avoir parler du nouvel opérateur mobile qui viens d’arriver !!! rappelez moi le non de votre patron !!!”, s’étonne faussement “mrdacojan”.

Au JT de 20h00 sur TF1, cela s’arrange un peu avec Laurence Ferrari. Un reportage est consacré au lancement de Free Mobile. Mais cela reste très sobre. Pas d’image ou d’interview de Xavier Niel.

“Du côté des concurrents les trois opérateurs historiques (SFR, Bouygues Telecom, Orange) ont préféré observer pour l’instant un silence prudent mais la riposte s’organise en coulisse”, entend-on en guise de commentaire.

Un peu plus loin dans le reportage télé (disponible en VoD), il est indiqué que l’offre sociale de Free à deux euros “n’est pas suffisante, considèrent les associations qui pensent aux personnes en interdit bancaire”…Pourtant, l’offre Free Mobile est plus généreuse (60 minutes de communication, 60 SMS) que le forfait RSA officiel…

“Marrant de ne mettre en ligne cette info qu’après avoir été épinglés par une chaîne concurrente qui comparait votre silence à l’énorme déferlante de reportage des chaines concurrentes sur cette offre incroyablement basse… (comme quoi avant d’être journalistes, vous êtes avant tout membre d’un groupe qui propose de la téléphonie…)”, écrit “fred12eme” en guise de commentaire sous la vidéo à la demande disponible sur le portail TF1 News.

Pour en savoir plus sur les projets Free Mobile, vous pouvez toujours consulter les deux interview vidéos réalisées avec Xavier Niel sur ITespresso juste après le lancement officiel des offres :
– Vidéo Xavier Niel (Free Mobile) : « Nous visons 25% de parts de marché »
– Vidéo Xavier Niel (Iliad) : « 4G : Free Mobile s’y prépare pour début 2013″


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur