Free Mobile, un “grand projet industriel” selon Iliad

Cloud

Avec l’attribution de la quatrième licence mobile 3G, Iliad-Free se déclare prêt “à libérer l’usage du multimédia mobile”.

Iliad-Free peut pousser un soupir de soulagement après ce travail de longue haleine. Le groupe d’accès Internet vient de décrocher la quatrième licence 3G auprès de l’ARCEP avec le projet et sa société Free Mobile.

“Iliad se réjouit de cette décision”, peut-on lire dans le communiqué de presse du groupe FAI-télécoms en guise de première réaction après la décision du régulateur des télécoms.

C’est un euphémisne sur le papier. Ce doit plutôt être l’euphorie en interne. “L’arrivée d’un quatrième opérateur de réseau va faciliter l’émergence de MVNO rentables et libérer l’usage du multimédia mobile, au bénéfice du consommateur”, peut-on lire.

Le groupe de Xavier Niel considère le projet Free Mobile comme un “grand projet industriel, facteur d’investissement et de création d’emplois sur le territoire français qui va dynamiser la filière télécoms”.

Il place la notion de “convergence” au centre de ses préoccupations. La prochaine Freebox va-t-elle intégrer la mobilité au point de devenir la première set-top box véritablement quadruple play (Internet haut débit, télévision, téléphonie fixe et mobile) ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur