Free perd des plumes avec les “pigeons” de Bouygues Telecom

JuridiqueRégulations
free-vs-bouygues-telecom-condamnation-denigrement-concurrence-deloyale-proces

Condamné pour dénigrement et concurrence déloyale vis-à-vis de Bouygues Telecom, le groupe de Xavier Niel devra verser 25 millions d’euros de dommages et intérêts.

Qualifier les clients des opérateurs de “pigeons”, cela a finalement un prix (fort) pour Free Mobile.

Le tribunal de commerce de Paris vient de condamner Iliad-Free pour dénigrement et concurrence déloyale vis-à-vis de Bouygues Telecom.

Celui avait lancé une action en référé courant décembre.

Bouygues Telecom se montrait exaspéré des provocations de Free Mobile et de Xavier Niel à propos des allusions sur les “consommateurs pigeons”.

Le montant des dommages et intérêts est astronomique : 25 millions d’euros

La justice interdit aussi à Xavier Niel et son groupe d’utiliser des termes dénigrants à l’encontre de son concurrent, sous astreinte de 100 000 euros.

Pour la filiale télécoms du groupe Bouygues à l’origine de la plainte, cette décision permet de “réparer le préjudice subi du fait des pratiques de concurrence déloyale mises en œuvre à son encontre” et “condamne les méthodes de communication de Free”.

De son côté, Bouygues Telecom ne s’en sort pas totalement indemne.

“Pour quelques propos isolés tenus en réponse à la communication agressive et massive de Free”, il devra verser 5 millions d’euros à Iliad/Free de dommages et intérêts.

Le groupe Iliad-Free pourrait faire appel de cette décision de justice dont le poids financier n’est pas négligeable.

———————————————-

Battle de quiz  : “Connaissez-vous bien Free ?” vs “Connaissez-vous bien Bouygues Telecom ?

———————————————–

(Credit photo : Shutterstock.com – Copyright : Alex James Bramwell)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur