Free perd son directeur général et recrute un ancien de TF1

Cloud

Michael Boukobza s’en va “pour des projets personnels”. Maxime Lombardini, un
transfuge de TF1, prendra sa place d’ici l’été.

C’est le plus jeune dirigeant de Free qui s’en va. Après plus de sept ans passés aux côtés de Xavier Niel, l’actionnaire majoritaire et le dirigeant historique du groupe Iliad, Michaël Boukobza a décidé de quitter la direction générale d’Iliad d’ici l’été 2007. Selon le communiqué de presse du groupe d’accès Internet, le manager va “se consacrer à des projets personnels”.

Michaël Boukobza, fraîchement diplômé de l’ESCP-EAP (établissement d’enseignement supérieur au management), a fait un bref passage chez la banque d’affaires Morgan Stanley à Londres avant de rejoindre le groupe Iliad en 2000. Quatre ans plus tard, il accède au poste de directeur général du groupe.

Réputé pour son culot, son brio et son sens aiguisé pour la communication, le manager parvient à hisser Free et sa Freebox à la deuxième place du podium des fournisseurs d’accès Internet en France. Selon un portrait de Challenges publié mi-2006, Michaël Boukobza, qui aborde seulement le virage de la trentaine d’année, possède environ 1% du capital de l’entreprise, et sa fortune virtuelle est estimée à 36 millions d’euros.

Développement dans le très haut débit et la mobilité

Qui va le remplacer ? Signe d’une transition en douceur, le groupe Iliad a officiellement annoncé l’arrivée de Maxime Lombardini en qualité de directeur du développement. Il sera en charge de la direction opérationnelle des principaux projets de développement, notamment dans le très haut débit et la mobilité.

Agé de 41 ans, ce manager est connu pour le parcours qu’il a réalisé au sein du groupe TF1 : Maxime Lombardini a été successivement Secrétaire Général de TPS (1996-1999), Directeur du développement de TF1 (1999-2003) puis Directeur Général de TF1 Production (2003-2007).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur