Free ne se reconnaît pas dans la présentation de ses services par Numericable

Régulations
free-vs-numericable

Le groupe Iliad-Free attaque Numericable pour une présentation “erronée et dévalorisante” de ses prestations sur un document financier lié à l’IPO du câblo-opérateur.

Avec l’introduction imminente en Bourse de Numericable, un concurrent monte au créneau pour dénoncer des présumés abus.

Le groupe Iliad-Free a assigné en référé le câblo-opérateur devant le tribunal de Nanterre, selon le JDD.

A l’origine de l’irritation du groupe de Xavier Niel, une présentation “erronée et dévalorisante” des informations concernant les prestations et les services de Free dans le document de présentation mis à disposition de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) en vue de l’introduction en Bourse du câblo-opérateur.

Le benchmark diffusé dans ce document de référence comprendrait une série d’éléments erronés concernant Free sur “la qualité haute définition, YouTube sur la télé, le réseau de boutiques, le Blu-Ray de la Freebox, la hotline, le débit, la vidéo à la demande, les contenus exclusifs”, selon le JDD.

Free demande une rectification rapide des éléments pointés du doigt.

Le journal précise qu’une première audience devrait se dérouler demain (mardi 5 novembre).

Soit quelques jours avant le début de la cotation de Numericable prévue le 8 novembre sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris.

Le groupe présidé par Eric Denoyer pourrait lever plus de 650 millions d’euros en faisant appel au marché.

Ci-dessous : le document qui fâche (source : Actualisation du Document de Base Deposee AMF en Date du 25/10/13 – 721Ko).

free-numericable-benchmark-document-amf-introduction-bourse

———————

Quiz : Connaissez-vous vraiment Alcatel-Lucent ?

———————–

 

Credit photo : Iliad- Freee


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur