Freeks attaque Free pour avoir changé ses tarifs télécoms sans informer ses clients

Cloud

L’association des utilisateurs de la Freebox estime que le FAI n’a pas assez communiqué sur les modifications tarifaires concernant les appels fixes vers les mobiles.

Freeks vient de manifester son mécontentement à propos de la manière dont Free a présenté une baisse de ses tarifs téléphoniques depuis une Freebox. Dès le début du mois de février, le blog de SVM qualifiait cette réduction des prix de “trompe-oeil”. En particulier, les communications fixes vers les mobiles dont les tarifs ont été revus à la hausse.

L’association d’utilisateurs de la Freebox vient d’assigner le groupe Iliad/Free en référé car elle reproche au service d’accès son “manque de communication” sur ces modifications tarifaires. L’audience se tiendra le 4 avril à la Chambre des référés du tribunal de grande instance de Paris.

Début février, Free avait fait savoir de manière non officielle que le clients qui ne souhaitait pas bénéficier de cette “baisse” de tarifs devait adresser une lettre recommandée avec accusé de réception à Free. “Pour ce faire, il lui faut envoyer un courrier recommandé avant le 20 février. Evidemment, le 20 février, ça fait un peu tôt quand on est prévenu en mars”, critique l’association dans un message laissé sur la page d’accueil de son site Web.

En guise de réponse, un porte-parole du groupe Iliad a assuré que “conformément à la loi, les modifications de tarifs ont été indiquées sur toutes les factures des utilisateurs, avec la possibilité de conserver les anciens prix de communications.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur