Frénésie autour de l’iPhone 3G aux Etats-Unis

Mobilité

A quelques jours de la sortie du nouveau téléphone d’Apple, des fans “branchés bio” s’impatientent à New York.

Un groupe d’irréductibles s’est mis en tête d’être les premiers à acquérir l’iPhone 3G, qui sera officiellement en vente vendredi 11 juillet aux Etats-Unis. Depuis dimanche, des fans d’Apple campent à l’extérieur de l’Apple Store de New York, sur la 5ème Avenue. Sauf que le groupe, qui se présente sous le nom de TheWhoFarm, profite de leur visibilité médiatique pour promouvoir leur cause environnementale.

En attendant leur Apple dans la “Big Apple”, surnom donné à la ville de New York, les TheWhoFarm souhaitent sensibiliser les gens à “l’agriculture locale bio comme élément essentiel du développement durable (… ) et comme renversant la tendance du réchauffement climatique.”

Au-delà du remous médiatique provoqué par les TheWhoFarm, les queues devant les Apple Stores sont loin d’être aussi impressionnantes que celles qui s’étaient formées il y a un an, lors de la sortie du premier iPhone.

Mais à l’approche de la date fatidique (le 11 juillet aux Etats-Unis et le 17 en France), l’attente aux guichets de l’opérateur exclusif AT&T et des Apple Store risque d’être longue, en raison notamment de la modification du mode d’activation du téléphone.

L’iPhone en France, à peine plus cher qu’aux Etats-Unis

Au lieu de l’activation chez soi par le biais d’iTunes, comme c’était le cas pour le premier iPhone, Apple a décidé cette année de renforcer son contrôle, a cause des fraudes observées. Les iPhones achetés en magasin par des particuliers étaient ensuite débloqués et revendus, notamment en Europe.

Mais l’iPhone 3G sera, à n’en pas douter, un succès pour Steve Jobs, en raison de son prix, bien plus intéressant que son prédécesseur. En Grande-Bretagne, l’opérateur de réseau téléphonique mobile O2, qui prenait depuis lundi matin des pré-commandes du nouvel iPhone, a dû interrompre son offre quelques heures plus tard, après avoir été submergé. Les Britanniques pourront acheter l’iPhone 3G dès vendredi.

Chez Orange, le modèle 8 Go coûte 149 euros (le 16 Go est à 199 euros). Les forfaits vont de 49 euros par mois à 149 euros par mois. C’est à peine plus cher qu’aux Etats-Unis, où le smartphone se négocie entre 199 et 299 dollars, avec un forfait unique entre 70 et 75 dollars, si on choisit l’option SMS.

Sachant que les forfaits entraînent un engagement sur deux ans, le consommateur américain paiera au minimum l’équivalent de 1269 euros, alors que son homologue français devra débourser 1325 euros pour un forfait de base.

A lire également : dossier spécial Vnunet.fr : l’effet iPhone


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur