Fusion confirmée entre Ericsson et Sony Mobiles

Mobilité

Les conseils d’administration d’Ericsson et de Sony viennent d’approuver la joint venture entre les deux sociétés. Sony Ericsson Mobile Communications pourrait ainsi voir le jour dès octobre.

La fusion entre l’équipementier suédois et la division de téléphonie mobile du géant japonais de l’électronique Sony semble prendre réalité. Les deux conseils d’administration viennent en effet d’approuver la joint venture entre les deux sociétés. L’entité prendra le nom de Sony Ericsson Mobile Communications. En avril 2001, les deux sociétés avaient annoncé la création d’une société commune, détenue à parts égales par les deux groupes.

La décision de s’unir devrait leur permettre de rester dans la course au moment où le secteur des télécoms est en crise. A condition toutefois de procéder rapidement à l’intégration des équipes respectives, et a proposer des terminaux compatibles avec l’Internet haut débit. Sony Ericsson Mobile Communications devrait détenir 12 % de parts du marché mondial, juste derrière Motorola qui s’adjuge près de 15 %, mais reste loin derrière Nokia qui garde toujours sa position de leader du secteur avec près de 32 %.

La nouvelle entité sera opérationnelle d’ici les prochaines semaines après avoir reçu l’aval des autorités de régulation, mais le lancement de nouveaux produits ne devrait pas intervenir avant la fin du premier semestre 2002. D’ici cette échéance, les deux sociétés continueront à vendre leurs produits sous leurs marques respectives. Valorisée à 500 millions de dollars, la société établira son siége à Londres et emploiera près de 3 500 employés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur