Fusion Vodafone-Airtouch : “oui mais” de la FCC

Régulations

Les autorités de régulation de télécoms américaines ont donné leur accord conditionnel à la fusion des opérateurs de téléphonie mobile Vodafone et Airtouch, qui donnera naissance à partir du mois prochain au plus grand opérateur mondial.

La création du plus vaste opérateur mondial de téléphonie mobile est en bonne voie. La division Wireless Telecommunications Bureau responsable des technologies sans fil au sein de la FCC (commission fédérale des télécommunications) a approuvé mercredi 23 juin la fusion de Vodafone et Airtouch, à condition que les deux compagnies acceptent de coopérer avec les agences du gouvernement américain sur les questions de sécurité nationale, publique et de respect des lois. “Le Bureau a conclu que la fusion ne présente pas de problème de concurrence, et que son approbation sert l’intérêt public”, indique un communiqué de la FCC.

La Commission européenne a donné son accord en avril, en demandant au britannique Vodafone d’abandonner sa participation au sein de l’opérateur allemand E-Plus Mobilfunk, en raison de la présence d’Airtouch au sein du capital du concurrent Mannesmann Mobilfunk. Récemment, les actionnaires de l’opérateur américain ont donné leur accord au mariage (voir édition du 1er juin 1999). Quand l’opération sera finalisée à partir du mois prochain, elle engendrera le premier géant mondial du téléphone mobile avec 29 millions de clients dans 23 pays.

Pour en savoir plus :

* http://www.vodafone.co.uk/

* http://www.airtouch.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur