Futurs iPhone : un cru 2017 placé sous le signe des écrans AMOLED

MobilitéSmartphones
4 3

Apple pourrait décliner sa gamme 2017 d’iPhone avec des écrans à technologie AMOLED, selon un expert du cabinet d’analystes KGI.

Afin de différencier sa gamme 2017 d’iPhone de la concurrence, Apple testerait plusieurs matériaux pour le châssis du smartphone. L’aluminium ne serait plus l’apanage.

Selon Ming-Chi Kuo du cabinet d’analystes KGI cité par AppleInsider, la firme de Cupertino pourrait opter pour du verre avec un design incurvé à la fois pour le recto et le verso du terminal, après avoir testé d’autres matériaux tels que le plastique et la céramique.

Il s’agirait alors d’une franche rupture avec le châssis aluminium des dernières gammes d’iPhone.

Le verre aurait été choisi parce qu’il est facile à mouler et que ses propriétés physiques permet de le rendre fin.

Mais, la société dirigée par Tim Cook pourrait ne pas s’arrêter en si bon chemin. Toujours selon l’analyste, Apple pourrait aussi opter pour un écran de 5,8 pouces à technologie AMOLED.

Deux scénarios seraient alors envisagés en fonction de la capacité d’Apple à s’approvisionner en écrans AMOLED. Si la production le permet, le modèle à écran AMOLED de 5,8 pouces viendrait remplacer l’actuel modèle dit « Plus » à écran LCD de 5,5 pouces.

Dans le cas contraire, il viendrait compléter la gamme d’iPhone 2017 en tant que modèle premium.

En octobre dernier, la rumeur courait déjà selon laquelle Samsung approvisionnerait Apple en écrans OLED pour iPhone. Cette même rumeur prêtait à Apple la volonté d’introduire une nouvelle génération d’écran IPS améliorée, avant le passage à l’AMOLED.

En lançant un tel modèle en rupture en 2017, Apple bouleverserait également son cycle de lancement de nouvelles gammes d’iPhone avec les modèles « s » (peu de re-design) introduits une année sur deux.

Cette future génération d’iPhone pourrait aussi accueillir la recharge sans fil par induction, selon 9to5mac, mais aussi la reconnaissance biométrique du visage et le scanning de l’iris de l’oeil. Microsoft propose une telle fonctionnalité côté OS avec Hello sur Windows 10.

Apple dispose de nombreux brevets concernant la technologie de reconnaissance faciale, dont un qui est basé sur le rendu 3D pour plus de précision dans les analyses. Apple a d’ailleurs récemment fait l’acquisition des spécialistes de la reconnaissance faciale Emotient et du rendu 3D en temps réel Faceshift.

Bin entendu, aucune de ces informations n’a été confirmée par Apple. Il faut donc les prendre au conditionnel.

On se souvient d’ailleurs qu’on prêtait à Apple la volonté de passer au saphir pour ses écrans. La firme de Cupertino avait d’ailleurs noué un partenariat stratégique avec GT Advanced Technologies, un fournisseur de saphir, avant d’abandonner l’idée de les utiliser pour ses écrans d’iPhone.

L’arrêt de la collaboration avec Apple en 2014 a constitué un coup dur pour GT Advanced Technologies. Face à des difficultés financières,elle s’est placée sous la procédure Chapter 11 aux Etats-Unis pour se restructurer.

Le 18 mars dernier, GT Advanced Technologies a assuré dans un communiqué qu’elle avait bouclé ce processus et qu’elle allait se concentrer sur les technologies associées aux marchés de l’énergie solaire et du saphir pour des secteurs d’industries spécialisées comme l’optique.

(Crédit photo : Hadrian, Shuttershock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur