Futur Telecom : une approche hybride de la sauvegarde dans les PME

CloudData-stockageEntrepriseStockage
futur-go-sauvegarde

Sur le marché ultra-concurrentiel de la sauvegarde en ligne, Futur Telecom se différencie en associant le cloud à une sélection de supports physiques dans le cadre d’une offre destinée aux PME.

Futur Telecom* diversifie ses activités en prenant position sur le marché ultra-concurrentiel de la sauvegarde en ligne.

Sous la houlette de son directeur général Gilles Brunschwig, la filiale de SFR se distingue auprès des PME en proposant, avec sa solution Futur Go, un système redondant basé sur l’alliance du cloud et supports physiques.

Le principal argument de cette offre sans engagement reste la nationalité de son prestataire (dont le siège est situé à Marseille), avec des data centers implantés en France, tout comme le service client et le réseau de revendeurs.

Futur Go exploite l’infrastructure cloud de SFR et une sélection de supports physiques : pour un usage individuel, une clé USB cryptée en AES 256 bits ; pour les environnements de travail collaboratif, un système de stockage résidentiel délivré sous la forme d’un boîtier connecté au réseau.

La ‘securclé’ (à partir de 19,90 euros HT par mois) est délivrée dans des capacités de 8, 16 et 32 Go, avec le même espace disponible dans le cloud et des outils de gestion du partage de documents.

Pour 149 euros HT par mois, la ‘securbox’ offre une capacité de stockage plus importante : 500 Go, 1 To ou 2 To, avec 75 Go dans le cloud… ou bien un  serveur ‘jumeau’ faisant office de miroir, pour introduire une dimension multisite ou pour les professions hermétiques à l’externalisation des données.

Destinées à faciliter la mise en oeuvre de plans de reprise sur incident (panne, vol, incendie…), les deux offres incluent un logiciel de paramétrage automatique et une fonction de sauvegarde d’images système.

Elles proposent également un historique des opérations réalisées au cours des 30 derniers jours et une interface adaptée aux terminaux mobiles… sur lesquels la sauvegarde n’est toutefois pas encore opérationnelle.

* Pour marquer sa diversification stratégique, Futur Telecom s’est rebaptisé Futur.

futur-go—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : les périphériques de stockage, ça vous connaît ?

Crédit photo : Futur


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur