Galaxy S II : Samsung retente l’aventure Android

CloudMobilitéOS mobilesSmartphones

Samsung a annoncé la prochaine arrivée du successeur du Galaxy S. Le smartphone Galaxy S II, qui sera propulsé par Android 2.3 Gingerbread, se dote d’un écran tactile plus large et d’une puce plus puissante.

Fort du succès du Galaxy S, notamment en France, Samsung programme l’arrivée de son successeur. Le Galaxy S II débarquera chez tous les opérateurs dans le courant du mois de juin prochain, rapporte Silicon.fr.

Le constructeur coréen ne cache pas ses ambitions autour de son nouveau smartphone sous Android : il veut tout simplement en faire « le meilleur smartphone Android du marché », annonce Jean-Philippe Illarine, directeur marketing télécoms chez Samsung.

Sur le papier, le mobile a en effet de quoi séduire : un écran plus grand que celui de son prédécesseur (4,3 pouces contre 4 pouces) sans toucher au cadre de l’appareil (125,3 x 66,1 mm) tout en réussissant à l’affiner (8,49 mm) pour un poids allégé (117 g.) ; une technologie d’affichage propriétaire Super Amoled Plus en WGA (800×480 pixels) ; un processeur maison double-coeur 1 GHz ARM (présentée comme 1,7 à 5 fois plus rapide que ses concurrents) ; un capteur dorsal 8 Mégapixels et frontal 2 Mpx avec Flash, le support du MPEG4 H.264 et de l’enregistrement vidéo Full HD en 1080p à 30 images/seconde.

A noter que si le HSPA+21 est supporté, Samsung fait pour l’instant l’impasse sur le LTE qui caractérisera prochainement les réseaux très haut débit 4G. Quand au support du NFC, la technologie de transfert de données mobile sans contact, il sera visiblement proposé en option.

Enfin, le Galaxy S II sera proposé en 16 et 32 Go de mémoire extensible grâce à son port micro SD. Ce n’est pas l’iPhone, ni le Nexus S de Google (produit par Samsung) qui en pourra en dire autant.

Côté environnement, c’est évidemment Android 2.3 (Gingerbread) qui sera proposé avec ses nouveautés (support du Adobe Flash, Google Maps 3D, Android Market refondu, etc.). Et sur lequel Samsung y mettra ses surcouches habituelles (les ‘Hub’ musique, jeux, social, etc.) et les services destinés aux entreprises : Microsoft Exchange ActiveSync, Cisco WebEx et Mobile (VoIP), chiffrement et gestion des données.

Le tout complété d’une nouvelle interface TouchWiz 4 et de solution de partage des contenus avec les écrans TV et tablettes du constructeur. Pour avoir eu l’occasion de manipuler succinctement l’engin, le Samsung S II s’est effectivement révélé confortable d’utilisation et rapide tout en offrant une bonne prise en main.

Le Galaxy S II devrait constituer l’une des locomotives des ambitions de Samsung sur le marché français. Un marché français de la téléphonie mobile estimé à 25 millions d’unités sur lequel Samsung entend multiplier par plus de deux ses ventes avec plus de 2 millions de smartphones et près de 9 millions de téléphones mobiles ‘traditionnels’. Le prix du Galaxy S II n’a pour l’heure pas été communiqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur