Galaxy S6 vs iPhone 6 : Samsung dépassé par Apple ?

MobilitéSmartphones
samsung-galaxy-s6-ventes

Dans les 3 semaines suivant son lancement commercial, le Galaxy S6 se serait vendu à 6 millions d’exemplaires. Soit moins que l’iPhone 6 dans le même temps, selon Counterpoint.

Le 10 avril 2015 débutait la commercialisation du Galaxy S6, nouveau porte-drapeau de l’offre Samsung en haut de gamme sur le marché des smartphones.

Le pointage réalisé à la fin du mois par le cabinet d’études Counterpoint est relativement encourageant pour le groupe high-tech sud-coréen : 10 millions d’exemplaires livrés aux distributeurs et 6 millions réellement écoulés auprès des consommateurs finaux.

En y ajoutant les statistiques du modèle S6 Edge à écran incurvé, les volumes de ventes enregistrés sur les trois premières semaines sont, dans l’absolu, plus élevés que pour le Galaxy S5 à la même période l’année dernière. Ils n’atteignent toutefois pas ceux d’Apple avec la dernière génération de l’iPhone (6 et 6 Plus).

A en croire Counterpoint – qui ne fournit pas de données chiffrées sur le smartphone d’Apple -, il aurait pu se vendre davantage de Galaxy S6 Edge si la production n’avait pas été affectée par des problèmes d’approvisionnement.

Samsung avait estimé qu’environ 25 % des commandes porteraient sur ce modèle, le reste se reportant sur le S6 « classique ». Or, d’après plusieurs sources de l’industrie, le rapport est plutôt de 50 / 50.

Pour répondre à cette demande inattendue en limitant des délais d’attente annoncés à plusieurs mois, la multinationale a ouvert une troisième usine d’assemblage. Mais la fenêtre de rattrapage est étroite au vu de l’environnement concurrentiel dans l’univers Android.

En outre, si les ventes du Galaxy S6 se portent bien (50 millions d’exemplaires pourraient trouver acquéreurs d’ici à fin 2015, contre 45 millions de Galaxy S5 dans le même temps en 2014), elles ont tendance à cannibaliser celles des autres smartphones de la marque. En tête de liste, le Galaxy Note 4, dont les livraisons ont diminué de plus de 30 % de l’aveu même de Samsung.

Un motif de satisfaction pour le constructeur : le Galaxy S6 n’est officiellement disponible « que » dans une vingtaine de pays, alors que son prédécesseur, objet d’une campagne marketing agressive, avait fait ses débuts dans 125 pays en simultané. L’effet « nouveauté » s’était toutefois rapidement estompé.

Du côté de Samsung, on n’a pas encore communiqué de chiffres de ventes pour le S6. Tout au plus un haut dirigeant de la firme avait-il confié début mars au Korea Times que 20 millions d’exemplaires avaient été réservés par les distributeurs – dont 15 millions pour le modèle standard.

Crédit photo : Zeynep Demir – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur