Gameloft : Stéphane Roussel gère la transition au nom de Vivendi

ManagementNominations
stephane-roussel-vivendi-gameloft
3 4

Le board de Gameloft est refondu après l’OPA de Vivendi. Stéphane Roussel devient P-DG de l’éditeur de jeux sur mobile et tente de rassurer les salariés.

Vivendi ne perd pas de temps dans la transition pour prendre en main les commandes opérationnelles de Gameloft après l’OPA réussie. L’assemblée générale des actionnaires de la société d’édition de jeux sur mobile, organisée cet après-midi, lui a permis d’officialiser la nouvelle donne.

Le conseil d’administration « historique » de Gameloft sous la houlette de la famille Guillemot ayant donné sa démission de manière collégiale plus tôt dans la journée, la garde rapprochée du groupe acquéreur de Vincent Bolloré a pris position.

La composition du board est refondue, sous la houlette de Stéphane Roussel. Le COO de Vivendi prend les commandes de Gameloft en qualité de P-DG de Gameloft, à la place du fondateur Michel Guillemot.

Il a déjà de l’expérience dans le secteur des jeux vidéo en ayant siégé pendant trois ans au conseil d’administration d’Activision Blizzard quand l’éditeur de jeux vidéo était encore dans le giron du groupe Vivendi.

Stéphane Roussel est entouré de Sébastien Bolloré, Président d’Omnium Bolloré et de Blue Solutions USA (et fils de Vincent Bolloré), Frédéric Crépin (Secrétaire général de Vivendi), Francine Mayer (Présidente de Canal+ Régie), et Maxime Saada (DG du Groupe Canal+, P-DG de Dailymotion).

Vivendi propose de rencontrer la semaine prochaine les principaux dirigeants opérationnels de Gameloft pour tâter le pouls. En attendant, Stéphane Roussel a diffusé une lettre pour tenter de rassurer les employés de Gameloft (6000 collaborateurs dans le monde).

« Je prends mes fonctions avec un projet ambitieux : associer votre passion créative à celle de Vivendi pour permettre à Gameloft d’accélérer son développement. Vous faites pleinement partie de la famille Vivendi tout en conservant votre spécificité et votre singularité », déclare-t-il en essayant de transmettre son enthousiasme aux équipes.

Il faudra du temps pour tisser des liens avec la nouvelle équipe en place car Gameloft était géré avec passion par la famille fondatrice Guillemot, qui a vendu ses parts « contre leur gré » et qui exprimait encore son amertume ce matin en lâchant les commandes du board.

On apprenait en même temps que Alexandre de Rochefort, VP Senior et directeur financier de Gameloft, était chargé de faire la jonction entre l’ancienne et la nouvelle équipe de direction.

(Crédit photo : Vivendi – © Bernard Sidler)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur