Gandi sort officiellement son service de messagerie

Cloud

Après trois mois de tests, le “registrar” français lance Gandi Mail, un service gratuit de messagerie pour les détenteurs de noms de domaine.

La diversification de Gandi dans l’hébergement est attendue pour la fin de l’année. Première étape, le “registrar” français vient d’officialiser la sortie de Gandi Mail, son service de messagerie gratuit pour les détenteurs de noms de domaine. Lancé en bêta en juin 2007, il a déjà été testé par environ 6 000 clients de Gandi.

Gandi Mail s’appuie sur des technologies open source, à l’instar de Gandi Blog qui utilise lui la plateforme libre Dotclear. Le service repose sur le serveur de messagerie open source Dovecot, pour les systèmes d’exploitation Unix et dérivés, et sur Sieve, une technologie de filtrage des messages. Il est associé à un webmail, qui a été conçu à partir d’@mail, une solution développée par l’entreprise éponyme, basée en Australie.

5 boîtes mails incluses avec l’achat d’un nom de domaine

Pour chaque achat de nom de domaine, les clients de Gandi obtiennent désormais cinq boites mails disposant chacune d’un gigaoctet de stockage. S’ajoutent à cela la possibilité de créer jusqu’à mille boîtes par nom de domaine – pour un euro hors taxes supplémentaire par mois -, ainsi qu’un système “dynamique” de création d’alias sur les boîtes mails et un répondeur automatique.

“Gandi a choisi de ne pas vendre des comptes mais de faire payer l’utilisateur en fonction de l’espace de stockage qu’il utilise”, explique Nicolas Lhuillery, chef de produit chez Gandi. Avant de préciser que les utilisateurs pourront prochainement tester un nouveau système de paramétrage et des filtres antispams. Et de conclure sur l’offre d’hébergement qui verra le jour en bêta d’ici la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur