Gartner scrute sept sociétés IT à fort potentiel

Cloud

Le cabinet d’études britannique a déniché sept start-ups qu’elle considère comme des pépites d’or dans les nouvelles technologies.

Parmi la centaine de “cool vendors” identifiés par Gartner, le cabinet d’études high-tech a fait un zoom sur sept sociétés à fort potentiel de développement. Ces entreprises innovantes opèrent dans un secteur du marché plein d’avenir : systèmes, les réseaux, les logiciels, ou les sciences de la vie.

XenSource, avec son produit Xen Hypervisor, propose une couche logiciel open source embarquée sur la partie hardware. Comme elle gère l’OS de la machine, plusieurs environnements vont pouvoir tourner en parallèle sur un seul système. Cet outil devrait autoriser divers logiciels non compatibles Microsoft à fonctionner sur un PC équipé de Windows. Gartner estime que ces “hyperviseurs” seront compatibles avec n’importe quel environnement d’ici cinq ans, tout en se perfectionnant. Ouvrant sur une optimisation des systèmes et une réduction des coûts, l’hyperviseur semble donc avoir l’avenir pour lui.

Autres lauréats : Exavera Technologies, Dust Networks et Impinji travaillent sur le développement des techniques de localisation et des réseaux de senseurs. Ces derniers devraient voir leur nombre de périphériques connectés multipliés par deux ou trois dans les dix prochaines années. ZealCore a des outils de “deboggage” performants pour des architectures complexes, et Gartner estime que cela est propre à gérer l’augmentation des données dans les réseaux de senseurs.

Teranode propose des solutions de simulation pour les scientifiques désireux de mieux comprendre les réactions biochimiques. Beaucoup de découvertes restent à faire dans les sciences de la vie et seuls des outils techniques performants permettront des avancées techniques importantes.

Sur le volet des équipements high-tech, Gartner a souhaité mettre en avant les activités de la société Clairvoyante qui a développé une technique permettant une définition des écrans LCD aussi bonne que dans les systèmes disponibles mais en réduisant les pixels. Il en résulte plus d’efficacité avec une réduction des coûts. Cela convient à beaucoup dans la perspective des nouveaux écrans augmentant la définition.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur