Brevets sans fil : le duo Microsoft-Nokia gêne l’OPA de WiLAN sur Mosaid

Mobilité

Au Canada, WiLAN et Mosaid s’affrontent à propos de brevets sans fil. Dans le méli-mélo, on croise le duo Nokia-Microsoft qui défend ses intérêts sur le marché de la mobilité.

Début septembre, Mosaid Technologies Incorporated (Canada) s’est emparé de Core Wireless Licensing (Luxembourg), qui exploite une partie des brevets de Nokia dans les technologies sans fil.

Cet accord, dévoilé dans un communiqué, est étonnant.

Core Wireless gère un portefeuille de 400 famille de brevets, dont 2000 relatifs au sans fil émanant de Nokia.

La portée des brevets est large : services et appareils mobiles.

1200 d’entre eux touchent à la téléphonie 2G (dont la norme GSM), 3G (UMTS) et 4G (LTE).

800 autres brevets portent sur les technologies sans fil de façon plus large.

A se demander pourquoi Nokia a “délégué” la gestion de ses brevets à une obscure société luxembourgeoise au lieu de les gérer directement.

Mosaid entre dans la catégorie des patent trolls. La société génère des revenus en mettant en avant les licences d’exploitation de ses brevets, quitte à passer par la justice pour être entendu.

Et cela peut aboutir à des procédures de choc : en mars, Mosaid a attaqué Asus, Canon, Intel, RIM, Dell, Atheros et Marvell pour violation de brevets relatifs au Wi-Fi (notamment sur l’utilisation de l’OFDM dans le WI-Fi 802.11 n).

Une société jusqu’ici discrète qui sort de l’ombre, reconnaissait AllThingsDigital à l’époque.

Quand le prédateur Mosaid se transforme en proie, cela se complique.

(Lire la suite page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur