GCP NEXT 2016 : Google libère la vue, la voix et la traduction via des API

Apps mobilesBig dataCloudData-stockageGestion cloudMarketingMobilité
google-cloud-platform
3 17

Google Cloud Platform donne aux développeurs l’accès à des technos au cœur des propres services de Google comme la reconnaissance vocale.

Big data, analytics, machine learning, cloud…Google expose son savoir-faire IT à l’occasion de sa session GCP NEXT 2016 qui s’achève ce soir à San Francisco.

Dans la pluie d’annonces, la branche Google Cloud Platform met l’accent sur une série de fonctions libéralisées à travers des API.

Cela se traduit par une nouvelle famille de produits orientée intelligence artifcielle: Cloud Machine Learning. « Elle va favoriser la généralisation de l’exploitation du machine learning dans le cloud », estime Fausto Ibarra, Directeur Produits rattaché à GCP.

« Elle va donner aux data scientists et aux développeurs un nouveau mode pour concevoir une nouvelle catégorie d’applications intelligentes. »

Selon la division Cloud de Google, il sera possible d’accéder aux technologies derrière Google Now (assistant universel), Google Photos (réseau social) et la reconnaissance vocale ou d’objets exploitée à travers son moteur de recherche.

Ses fonctions peuvent être déportées, disponibles en services managés et faire l’objet d’une exploitation progressive à plus grande échelle, assure Fausto Ibarra.

L’expert de Google recommande naturellement l’exploitation de ces API avec d’autres produits de la maison GCP dédiés au big data : Google Cloud Dataflow, Google BigQuery, Google Cloud Dataproc, Google Cloud Storage et Google Cloud Datalab.

L’exploitation des données via les futures apps pourra être orientée vers une dimension prédictive. « Résultat : n’importe quelle application pourra bénéficier des mêmes technologies de deep learning que celles utilisées par Google pour le compte de ses services », clame Fausto Ibarra.

Le deep learning est un concept d’intelligence artificielle approfondie, que l’on compare à un simili-réseau de neurones. Les apps vont basculer dans un autre monde au-delà des simples algorythmes.

Le bouquet de connecteurs (API) mis à disposition pour intégrer des fonctions vocales ou de reconnaissance de sons ou de traduction devrait attirer l’attention des développeurs.

Ainsi, l’API Cloud Speech, qui donne accès à des ressources vocales disponibles en 80 langues, devrait favoriser l’éclosion d’apps de nouvelle génération, tout en prenant en compte des bruits parasites susceptibles de gêner la communication homme-machine.

C’est un coup pour des fournisseurs tiers de technologies et de services vocaux comme Nuance.

Pour piocher les infos dans l’ensemble des nouveautés apparues à l’occasion de cette session GCP NEXT 2016, rendez-vous sur la contribution blog dédiée du groupe Internet qui résume les annonces.

Au-delà des développeurs, Google cible également les responsables marketing.

Juste avant l’évènement GCP, il avait dévoilé Google Data Studio 360, une plateforme globale pour collecter, analyser et visualiser les flux de données sur une interface unique.

L’outil est disponible actuellement en bêta privé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur