Géant Casino intègre JeFile dans la digitalisation de ses points de vente

Marketing
jefile

Géant Casino va expérimenter, en Corse, l’application mobile JeFile, qui doit permettre aux clients d’éviter l’attente en caisse. De quelle manière ?

Plus de trois mois après les inondations qui ont touché le centre commercial Géant Casino de Furiani (Haute-Corse), la réouverture de l’hypermarché  se fera ce jeudi 9 mars… avec JeFile.

Les clients seront invités à télécharger cette application mobile traduite, pour l’occasion, en italien – et par ailleurs déjà disponible en français, anglais et allemand.

La promesse ? Éviter l’attente en caisse.

Lorsqu’il est proche de terminer ses courses, l’utilisateur se place dans une file « virtuelle ». Il dispose alors de 10 minutes pour finaliser ses achats et se rendre à la caisse qui lui est signalée.

Pour développer l’usage du service, a été mis en place un système de points d’expérience permettant d’obtenir un statut VIP avec passage prioritaire.

En construction

À l’origine de JeFile, on trouve la SARL parisienne FWA, fondée en 2005 et qui se présente comme une société de services informatiques.

Dans son catalogue, on trouve notamment un moteur de recherche phonétique, un plugin Outlook pour l’envoi de fichiers volumineux et un outil d’élaboration budgétaire. Un portefeuille qui lui a permis, selon les données de Société.com, de dégager, sur son exercice 2015, un résultat net de 512 000 euros, pour 2,44 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Également exploitée sous la marque « OutOfTheLine », l’application JeFile est accessible sur iOS, Android et Windows Phone. Carrefour en a amorcé le déploiement en septembre dernier dans son hypermarché de Bercy 2, à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne).

FWA le rappelle régulièrement en réponse aux commentaires pas forcément élogieux sur les stores applicatifs : le service est encore en phase de test. Dans la pratique, cela se traduit, pêle-mêle d’après les retours des utilisateurs finaux, par un « mélange » des clients et des files ou encore l’indisponibilité de caissiers.

Des boîtiers pour décoller

« Nous espérons avoir dans les prochaines semaines suffisamment d’utilisateurs pour que les hôtesses soient à la caisse 100 % du temps », déclarait à ce sujet FWA, fin janvier.

Pour les clients qui ne souhaitent pas utiliser leur mobile, le concept vient d’être décliné sous la forme d’un boîtier qu’on récupère à l’entrée du magasin ou dans les rayons. Le principe, lui, reste le même : grâce à des balises, le système géolocalise les utilisateurs dans le magasin. De quoi leur adresser, au passage, des promotions ciblées.

C’est sur ce modèle que se fonde JeFile : la vente d’espaces publicitaires.

Outre Carrefour, qui inscrit l’initiative dans une initiative plus large de digitalisation du passage en caisse*, Auchan et Real sont dans la boucle (le premier à Lille ; le second à Brême, en Allemagne).

* Marquée par l’adoption concomitante des applications LineBerty et Minut’Pass, destinées à la réservation, par avance, d’un horaire de passage en caisse, avec délivrance d’un ticket virtuel, l’initiative ne plaît pas à tout le monde, au regard du nombre de caisses déjà réservées à divers usages (cartes de fidélité, accès libre service, scannettes…).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur