Genuino 101 : Intel injecte son module Curie dans une carte Arduino

ComposantsPoste de travail
2 1

Changement de paradigme pour Arduino : Intel va lancer Genuino 101, une carte de développement pourvue d’un module Curie à base de SoC Quark SE.

Intel a d’ores et déjà collaboré avec Arduino pour le lancement de la carte de développement Galileo.

Mais la firme de Santa Clara veut aller encore plus loin pour imposer son module Curie dans l’univers Arduino.

A cet effet, de concert avec la Fondation Arduino, Intel annonce une nouvelle carte de développement. Sous l’appellation Arduino 101 aux États-Unis et Genuino 101 partout ailleurs, elle sera disponible au premier trimestre 2016 au tarif suggéré de 30 dollars (soit environ 27 euros). De quoi venir concurrencer la carte Arduino Uno pourvue d’un SoC avec microcontrôleur à technologie ARM (un ATMega328 signé Atmel).

La Genuino 101 sera la première carte de développement basée sur le module miniature et très basse consommation Intel Curie. Celui-ci avait été présenté par Brian Krzanich, P-DG d’Intel, à l’occasion du CES 2015. Il embarque un SoC (System on Chip) Quark SE, une puce notamment équipée d’un microcontrôleur 32 bits Quark à architecture x86, alors que l’écosystème Arduino a jusqu’à présent fait la part belle à la technologie ARM (synonyme d’une faible consommation d’énergie).

Avec son tarif sous la barre des 30 euros, Intel veut en faire un produit d’appel à destination des « makers » et autres développeurs pour du prototypage rapide. « Permettre aux entrepreneurs en herbe et aux jeunes étudiants d’exploiter tout leur potentiel a toujours été une priorité pour Intel. En nous associant avec Arduino, nous apportons toute la puissance Intel à toute une nouvelle génération de makers », déclare Josh Walden, vice-président et directeur général du New Technology Group d’Intel.

Pour séduire les adeptes du DIY (Do-It-Ypourself), la carte est pourvue de capteurs (gyroscope et accéléromètre) et supporte le Bluetooth LE (Low Energy) afin de faciliter le développement d’objets « intelligents » et connectés.

Mais Intel veut aussi en faire un outil éducatif. « Grâce aux fonctionnalités avancées du module Intel Curie, intégrées au sein de la carte Genuino 101, les élèves et les développeurs peuvent désormais se lancer dans la création d’objets connectés et intelligents réellement uniques. »

A cet effet, la carte Genuino 101 sera intégrée au cursus d’informatique physique baptisé « Creative Technologies in the Classroom » (CTC) développé et testé par Arduino.

Actuellement déployé dans plus de 300 écoles, le CTC est le premier cursus d’informatique physique pour les classes primaires et secondaires. Sa vocation est de faciliter l’enseignement des bases de la programmation, de l’électronique et de la mécanique. Avec le concours d’Intel, le CTC sera amélioré et mis à la disposition des écoles du monde entier au cours des prochaines années.

« Nous avons travaillé en collaboration avec Intel pour développer cette carte, et étendons actuellement notre programme éducatif pour y intégrer la connectivité et les fonctions avancées dont ont réellement besoin les étudiants», déclare Massimo Banzi, cofondateur et P-DG d’Arduino.

« A travers notre travail commun avec Intel, nous sommes aujourd’hui en capacité d’atteindre une communauté globale d’étudiants et de makers débutants, en leur proposant une introduction à l’informatique physique qui intègre une solution technologique avancée pour les aider à exprimer toute leur créativité. », ajoute-t-il.

N’ayant jusqu’à présent pas réussi à venir concurrencer ARM dans le secteur de la mobilité, Intel joue la carte de la très faible consommation électrique avec son module Curie. S’il avait été présenté comme un module destiné à des dispositifs de type « wearables » (smartwatches, bracelets…), il sera aussi au service des développeurs d’objets connectés et de l’éducation.

(crédit photo @Intel & @Arduino)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur