Géolocalisation sur Android : une application pour y voir plus clair

CloudMobilitéOS mobiles
android-application-geolocalisation

D’ici quelque semaines, Google Play devrait accueillir une application permettant aux utilisateurs Android de mieux cerner lesquels des services installés sur leurs terminaux exploitent des informations de géolocalisation.

Sous la houlette de Janne Lindgvist, employé à l’université d’Etat du New Jersey (Rutgers University), une équipe de développeurs a mis au point une application Android qui alerte les utilisateurs lorsqu’un logiciel accède à des informations de géolocalisation.

Cet outil s’ouvre à un public d’autant plus large qu’il fonctionne sur les terminaux non “rootés”. Dans un contexte émaillé d’écoutes électroniques tous azimuts, il permettra notamment de faire la différence entre les services qui géolocalisent l’utilisateur pour lui proposer des contenus à valeur ajoutée… et ceux qui n’exploitent ces données qu’à des fins purement marketing*.

Janne Lindgvist en a repéré des milliers lors de ses expérimentations. Du côté des mobinautes, on s’étonne encore régulièrement que certaines applications puissent ainsi exploiter, sans raison apparente, la géolocalisation. Cette caractéristique est pourtant signalée lors de l’installation. Force est de constater que les principaux concernés ignorent ces mises en garde, ne les comprennent ou bien estiment que l’application n’a aucun raison d’employer de tels procédés (et qu’elle ne le fera donc pas, malgré le message d’alerte affiché).

L’arrivée d’un tel outil de surveillance en temps réel devrait contribuer à démystifier cette question. En ouvrant les yeux du grand public sur certaines pratiques de suivi publicitaire, l’application de Janne Lindgvist pourrait mettre un formidable coup de pied dans la fourmilière des éditeurs Android. Actuellement en phase de test, cet outil – qui n’a pas encore de nom – devrait apparaître sur Google Play au cours des deux prochains mois, comme le note Silicon.fr.

* Selon une étude BitDefender, près de 35% des applications Android intègrent des services de géolocalisation ; 15% des cas utilisent l’identifiant de l’appareil ; 8% accèdent aux répertoires de contacts ; environ 6% transmettent l’adresse mail de l’utilisateur. Il est donc très important d’évaluer avec soin les permissions demandées à l’installation.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Android ?

Crédit illustration : Olivier Le Moal – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur