Géolocalisation : Beepings veut déployer son tracker GPS dans toute l’Europe

EntrepriseLevées de fondsStart-up
Beepings
1 27

La start-up parisienne Beepings, conceptrice d’une balise connectée fonctionnant sur le réseau Sigfox, a levé 300 000 euros pour partir à la conquête du marché européen.

Spécialiste de la géolocalisation de personnes, d’animaux et d’objets, la start-up française Beepings a bouclé un tour de table de 300 000 euros, avec le soutien du réseau de business angels IT Angels et le fonds Cèdre Participations.

Fondé par Bruno Hindré et Pierre Fourmestraux, Beepings, basé à Paris, conçoit des balises GPS, baptisées Zen, pour les personnes, les chiens et les chats ainsi que des objets, comme les voitures ou les vélos, couplées avec une application mobile associé et un abonnement annuel pour utiliser, géolocaliser et paramétrer les trackers en France, en Belgique, au Royaume-Uni  et en Espagne.

Ces trackers connectés ultra-résistants, intégrant un GPS et d’un accéléromètre, fonctionne en faisant appel au réseau basse fréquence de Sigfox, qui a développé un réseau dédié à la collecte des données d’objets en basse consommation à partir d’un protocole de communication basé sur la technologie Ultra-Narrow Band (UNB). Autonomie annoncée : pas moins d’une année.

L’app mobile Zen de Beepings (iOS et Android) permet de visualiser la position de ses trackers sur une carte, de définir des enclos virtuels et d’être alerté quand les balises en sortent, de les suivre à la trace et de détecter les déplacements.

Cette levée de fonds permettra à la start-up d’entamer la phase d’industrialisation et de commercialisation de ses produits, avec, pour objectif, de couvrir toute l’Europe d’ici la fin 2016… et le monde en 2020.

 

Crédit image : Rohappy – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur