La géolocalisation, le nouvel usage préféré des Français ?

Mobilité

Une étude réalisée par l’IFOP pour L’Atelier BNP Paribas démontre que la géolocalisation, en particulier sur les smartphones, se popularise auprès des Français. Mais des inquiétudes subsistent…

La géolocalisation rentre rapidement dans les mœurs, et ne cesse d’étendre son emprise sur les mobinautes.

C’est le principal constat qui ressort de l’étude “Les Français et la géolocalisation : les prémices d’une révolution en marche” réalisée par l’IFOP pour L’Atelier BNP Paribas.

Selon cette étude, 65% des Français sondés sont déjà équipés d’un dispositif GPS. Ce dispositif de géolocalisation appliqué aux smartphones tend également à occuper une place prépondérante.

Selon l’IFOP, près de 20% des Français utilisent fréquemment des applications mobiles dédiées à la géolocalisation. Parmi elles, Facebook Places (Lieux) est plébiscité par plus de 2 mobinautes sur 10.

Alors, la géolocalisation serait-il devenu le nouveau phénomène IT incontournable ? Pas encore, souligne Philippe Torres, directeur des études et de conseil de l’Atelier BNP Paribas.

“Le phénomène n’en est pourtant qu’à ses débuts, les systèmes GPS pour navigation automobile en étant pour l’instant les applications les plus répandues et les premières applications mobiles, n’étant apparues dans le grand public que depuis 2 à 3 ans”, souligne-t-il.

Parmi ceux qui les utilisent, ces systèmes de géolocalisation sont considérés comme utiles (82%).

Les applications de géolocalisation sont avant tout considérées pour leur usage pratique et de plaisir. 35% des interrogés invoquent le souhait de partager des points d’intérêt, 34% comme un bon moyen de visiter un lieu de façon inédite et 32% citent l’envie de signaler sa position à ses proches.

Ce qui n’empêche pas les Français de franchement s’inquiéter des dérives liées à cet usage. Plus de 7  Français sur 10 estiment que la diffusion de sa localisation en temps réel est risquée.

Méthodologie employée pour la réalisation de l’étude IFOP/L’Atelier BNP Paribas
Cette étude a été réalisée entre le 3 et 5 novembre 2010 sur un échantillon de 995 personnes, représentatif de la population français âgée de 18 ans et plus (quotas selon le sexe, l’âge et la profession exercée).
Les interviews se sont déroulées via un questionnaire auto-administré  en ligne.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur