Géolocalisation : Philips donne de LED aux commerçants

Cloud
philips-diodes-li-fi

Philips teste actuellement un système de géolocalisation en intérieur basé sur une technologie qui exploite le rayonnement des diodes électroluminescentes (LED) pour transmettre de l’information sans fil, à haut débit.

Carrefour de rencontre des acteurs de la grande distribution, le salon Euroshop tenu actuellement à Düsseldorf (Allemagne) est un rendez-vous stratégique pour Philips.

Le groupe d’électronique néerlandais y présente un système d’éclairage LED “intelligent” conçu pour permettre aux commerçants de géolocaliser les clients dans leurs magasins, tout en personnalisant leur expérience d’achat.

Au coeur du dispositif, le clignotement des diodes électroluminescentes, invisible à l’oeil nu, mais détectable par les caméras embarquées dans des terminaux comme les smartphones et les tablettes. La fréquence de ce rayonnement peut permettre de coder des données. Les opérations – plusieurs milliers par seconde – s’effectuent sur le simple principe du binaire : une LED éteinte égale un zéro ; une LED allumée produit un 1.

En multipliant les entrées (appareils connectés) et les sorties (nombre de diodes) sur le principe du MIMO (Multiple Input, Multiple Output), le débit théorique en transmission approche le gigabit par seconde (1 Gbit/s). Aussi rapide que le Wi-Fi 802.11ac, cette technologie est surtout plus flexible : aux ondes se substituent un flux lumineux dont l’orientation est réglable pour optimiser la diffusion de l’information. De même, l’on s’épargne les considérations en termes de portée et de points d’accès. Il est par ailleurs possible d’exploiter un éclairage déjà en place.

Si la facilité d’installation et l’absence d’interférences laissent entrevoir des perspectives dans de nombreux secteurs, y compris pour des applications critiques, se posent plusieurs questions parmi lesquelles la connexion à l’infrastructure réseau. L’une des solutions est peut-être le CPL (courant porteur en ligne), qui constituerait en outre une source d’alimentation économe en énergie.

La stratégie de Philips se concentre pour l’heure sur le commerce physique, avec un objectif : rapprocher les consommateurs des vendeurs grâce à ce système de géolocalisation. Il s’agira de leur proposer, via une application mobile dédiée, “des conseils, des recettes et des bons de réduction, en fonction du rayon où ils se trouvent”. Des parcours d’achats thématiques pourraient être définis sur requête de l’utilisateur.

Un premier test se déroule actuellement dans un musée de Leyden (Pays-Bas) pour donner aux visiteurs des informations sur les oeuvres exposées. A plus long terme, les lieux publics – et tout particulièrement les gares ferroviaires – pourraient accueillir des panneaux rétroéclairés destinés à véhiculer l’information en temps réel, par opposition aux QR codes et aux pastilles NFC. Si la technologie est adaptée pour fonctionner en réception, elle pourra éventuellement trouver sa place jusque dans les plafonniers des véhicules et des avions de ligne.

L’incursion de Philips sur ce marché en puissance remonte à 2012, au moyen d’un partenariat avec le Français Oledcomm, qui développe une technologie similaire baptisée Light Fidelity (Li-Fi).

philips-intelligent-led

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous tous les secrets du Wi-Fi ?

Crédit illustration : Han maomin – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur