Géoportail : la version 2 fait sa 3D

Mobilité

Le service de recherche géographique s’enrichit de la modélisation du bâti en France et de nouveaux services partenaires.

C’est un formidable outil de démocratie du suivi“, s’est enthousiasmé Jean-Louis Borloo, ministre de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durable, à l’occasion de l’inauguration de la version 2 du Géoportail. Mis en oeuvre par l’Institut géographique national (IGN), le Géoportail permet de survoler la France (métropolitaine et outre-mer) selon des vues aériennes agrémentées de diverses données publiques (géographiques, cadastre, etc.). Ouvert en juin 2006, le Géoportail ne proposait qu’une vue photographique “à plat” (2D) au 1/25 000e du territoire français. Elle s’était enrichi du relief en juillet 2007. Avec la nouvelle version, le Géoportail s’ouvre à la 3D à travers la modélisation des ouvrages d’architecture.

Bâtiments public, habitations, sites industriels… quasiment toute la France métropolitaine est aujourd’hui modélisée. Soit plus de 15 millions d’objets. Pour le moment, les architectures sont représentées sous formes de volumes géométriques basiques et de couleur unie. Une représentation plus symbolique que réaliste pour le moment. Seul le Château de Versailles a été “texturé” (les prises de vues au sol des façades sont appliquées aux blocs 3D). Ce qui donne un aperçu de ce que proposera le Géoportail 3D à l’avenir. La commune de Montbéliard (Doubs) a également bénéficié d’une texturisation et devrait très prochainement être accessible en ligne. L’application des textures s’enrichira au fil des ans à travers la participation des collectivités territoriales au projet.

Partage d’informations territoriales

Un service unique au monde à l’échelle d’un pays“, a précisé François Brun, directeur général de l’IGN. S’il est vrai que Google Earth offre également des vues modélisées, elles se limitent à quelques villes américaines. La firme de Mountain View laisse aux internautes le soin de développer leurs propres modèles 3D vial’application SketchUp et de les partager sur Google Earth. L’initiative de l’IGN répond quant à elle à une mission de service public qui s’inscrit notamment dans le cadre du Grenelle de l’environnement puisque le Géoportail permet de suivre l’évolution de l’aménagement du territoire.

Car au-delà de l’aspect ludique du service, c’est bien le partage d’informations territoriales que permet le Géoportail tant en direction des collectivités locales et des entreprises que des particuliers. Aux données géographiques, géologiques et cadastrales d’hier viennent aujourd’hui s’ajouter les informations et services des partenaires qui apparaissent sous formes de pictogrammes sur l’écran.

Par exemple, l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) permet de visionner des archives de vidéos tournées sur des lieux précis. Plus de 10 000 archives audiovisuelles sont déjà accessibles. Le SHOM (Service hydrographique et océanique de la Marine) propose des informations sur le trait de cote (la zone indéfinie entre la Terre et la mer), fort utiles dans les cas d’études d’aménagement du territoire. Le Conservatoire des parcs et jardins offre des informations sur les 440 jardins de France.

Une interface améliorée

Des partenariats appelés à se multiplier. Au cours du premier trimestre 2008, l’IGN mettra à disposition une API (interface de programmation d’application) qui permettra aux professionnels, collectivités, associations, et même particuliers, de récupérer les données du Géoportail pour y associer leurs propres couches de services et de les rendre éventuellement accessibles publiquement.

La prochaine version du Géoportail devrait ainsi intégrer des informations de sécurité des immeubles (que les pompiers sauront exploiter avantageusement) et la consultation des zones inondables, de sécurité et de protection de l’environnement. Voire la simulation d’un projet d’aménagement avec consultation des habitants. Dans un futur plus lointain, des informations sur le niveau sonore des zones urbaines ou des simulations de circulation autoroutière seront envisageables. Le tout en haute résolution comme il se devra.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur