Gerry’s ICQ : l’élève dépasse le maître

Régulations

Un programmeur américain a mis au point un clone du logiciel de discussion en temps réel ICQ. Disponible en version bêta, l’imitation est plus complète que la version Macintosh de l’original, même si quelques petits bugs subsistent encore.

Les logiciels de discussion en temps réel (chat en anglais) qui permettent de dialoguer instantanément avec toute personne connectée sont en pleine ascension et s’inscrivent dans les habitudes des internautes aussi sûrement que la navigation sur le Web et le courrier électronique (Voir SVM Mac n°108). ICQ, le numéro un du secteur rassemble ainsi une communauté de plusieurs millions d’utilisateurs sur Mac et sur PC qui ne cesse de grandir chaque jour. Hélas pour les fans de la Pomme, la version Macintosh du logiciel client est en retard sur son homologue Windows qui offre une interface et des fonctions plus complètes. Le fossé est suffisamment important pour que Gerry, un programmeur américain, ait décidé de créer son propre client ICQ pour Mac, un clone qu’il a baptisé Gerry’s ICQ.

L’interface de ce dernier ressemble fort à celle de l’ICQ Mac de Mirabilis mais elle offre plusieurs fonctions cruellement absentes sur l’original. Pour ceux qui ont la mémoire qui flanche ou qui aimeraient relire les mots (tendres?) choisis par leur interlocuteur (-trice), Gerry’s ICQ conserve un historique complet des conversations. Le clone permet également d’envoyer un même message ICQ à plusieurs destinataires. Comme dans les messageries de courrier électronique, il suffit de lister dans une fenêtre les personnes concernées par une information. On peut également définir des petites listes de diffusion pour interroger rapidement les personnes qu’on sait spécialistes d’un domaine.

Autre bon point, les réactions du logiciel quand un message arrive peuvent être paramétrées avec beaucoup de souplesse. On peut décider de faire passer la fenêtre ICQ au premier plan, afficher directement le message arrivé ou même, pour ceux qui ont installé PlainTalk, le module de synthèse vocale d’Apple, écouter les messages (uniquement en anglais pour l’instant).

La version actuelle de Gerry’s ICQ ne fonctionne que sur PowerPC mais l’auteur promet une mouture pour processeurs 68k dans les mois à venir. Le logiciel qui présente encore quelques petits bugs notamment dans l’affichage des statuts (interlocuteurs présents, partis?) est remarquablement stable pour une version bêta. Ses qualités pourraient bien décider AOL à mettre à jour la version Mac de son ICQ.

Pour en savoir plus :

* http://MacICQ.VirtualAve.Net (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur