Gestion des API : Microsoft rachète APIphany

EntrepriseRégulations
microsoft-apiphany

Microsoft va consolider sa plate-forme cloud Azure avec les technologies issues du rachat d’APIphany, société spécialisée dans les solutions de gestion des API (‘Application Programming Interface’).

Engagé dans une démarche de consolidation de sa plate-forme cloud Azure, Microsoft réalise, pour une somme non spécifiée, l’acquisition d’APIPhany.

Basée à Washington, cette start-up créée en 2012 s’est fait connaître pour ses outils de gestion des API (‘Application Programming Interface’).

Ce domaine d’activité stratégique lui a permis de lever 2,3 millions de dollars pour son amorçage.

Donnant accès à des solutions, applications et données au travers d’un module qui peut prendre place dans le système d’information, sur un site Web, dans une application, voire sur le cloud, lesdites API transforment l’industrie IT et ses utilisateurs.

Selon Gartner, 75% des entreprises qui forment le Fortune 500 ouvriront une API en 2014.

Parmi les scénarios d’usage, on peut penser à des médias qui cherchent à offrir un accès à leur contenu sans passer par la case programmation. Ou à des revendeurs en ligne désirant créer un réseau de sites e-commerce dont chacun intégrera l’API dans une page.

C’est précisément la vocation du portail d’APIphany, destiné aux développeurs qui souhaitent mettre en place un programme d’API accessible en SaaS (‘Software as a Service’).

Outre les API et leur documentation, le client peut aussi déployer des outils de pilotage d’une communauté, définir des niveaux de service, restreindre le les accès à certaines parties du code, gérer les interconnexions… le tout pour 50 dollars par mois.

Microsoft exploitera probablement ces technologies en tant que back-end sécurisé pour délivrer ses propres applications.

Cette acquisition est représentative de la consolidation qui s’opère actuellement sur ce marché en effervescence. En avril dernier, Intel annonçait le rachat de Mashery ; à quelques semaines d’intervalle, Facebook faisait main basse sur Parse.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?

Crédit illustration : Brues – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur