Gestion des appareils mobiles : BlackBerry joue l’ouverture

Cloud
mdm-blackberry

AirWatch, Citrix et IBM vont intégrer, dans leurs solutions respectives de gestion des flottes mobiles (MDM), le support des terminaux BlackBerry 10.

Il ne sera bientôt plus impératif d’utiliser BlackBerry Enterprise Service pour administrer les appareils équipés du système d’exploitation BlackBerry 10.

Les solutions concurrentes développées par AirWatch (filiale de VMware), Citrix et IBM prendront bientôt en charge la dernière génération des smartphones du constructeur canadien, en exploitant les API fournies par ce dernier. Ce programme de partenariat est voué à s’étendre, avec d’autres éditeurs qui rejoindront la boucle “d’ici la fin de l’année”, selon Ron Louks. Le président de la division Devices & Emerging Solutions évoque “une avancée stratégique naturelle” à l’heure où le MDM (“Mobile Device Management”) s’impose comme une priorité pour les décideurs IT, qui y consacrent, selon Gartner, une part croissante de leur budget.

Cette démarche d’ouverture vise essentiellement à convaincre les organisations et entreprises d’intégrer – ou de conserver – les terminaux BlackBerry dans leur stratégie. Elle simplifiera la tâche des administrateurs… non sans contrarier l’adoption de la solution MDM “maison”, en l’occurrence BlackBerry Enterprise Service, sur laquelle la firme canadienne fonde beaucoup d’espoirs. Le développement s’est d’ailleurs accéléré ces derniers mois, dans une logique d’ouverture à la complexité du BYOD (“Bring Your Own Device”, c’est-à-dire l’utilisation d’équipements personnels dans un cadre d’exercice professionnel). La prochaine version – dont la disponibilité est prévue pour la fin de l’année – apportera notamment la compatibilité avec Windows Phone 8, en complément à iOS et Android.

BlackBerry devra aussi surveiller l’intérêt croissant de l’industrie pour la gestion des applications mobiles (MAM). Cette approche centrée sur l’accès sécurisé au capital connaissances de l’entreprise s’impose à mesure que dirigeants et employés exercent des pressions en vue du déploiement de solutions pouvant satisfaire de nouveaux modes de travail tout en assurant la protection des données.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les sous-traitants des géants de la high-tech ?

Crédit photo : Vladimir Gerasimov – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur