Gestion de contenus multimédia à la mode ASP

Cloud

Devant les difficultés des entreprises à gérer et stocker du contenus multimédia, Kreode Technologies propose de prendre en charge la gestion de contenus multimédia des entreprises sous une solution ASP.

L’ASP, qui repose sur la location d’applications d’une entreprise permettant à cette dernière de décentraliser une partie de sa gestion par exemple, pourrait aussi s’imposer dans le domaine de la gestion de contenus multimédia. En effet, les entreprises confrontées à une masse sans cesse croissante de ce type de données éprouvent des difficultés à gérer au mieux leurs stocks d’images, de sons ou de vidéo. Selon Bruno Martinaud, Pdg de Kreode Technologies spécialisée dans la gestion de contenus multimédia, les entreprises n’ont pas les moyens de stocker, de gérer toutes ces données. “La plupart du temps, les entreprises sont obligées de refaire du contenu car elles sont incapables de pouvoir retrouver une donnée”, explique-t-il. Pour lui la solution est d’externaliser la gestion, le transport et la publication de l’ensemble des contenus multimédia. Une solution que Kreode se propose de réaliser et qui évite à une société de mettre en place une architecture de gestion de contenus multimédia dont le prix se situerait entre 3 et 10 millions de francs. L’offre de Kreode s’articule autour de trois axes et assure ainsi des fonctions de gestion, de transport et de publication. La gestion permet notamment de structurer toute la masse d’information d’une entreprise, ainsi que de les stocker et de les archiver. Le transport des données est assuré par une architecture de télécommunications qui fait appel entre autres au satellite. Enfin, la publication est assurée par des portails intranet ou extranet pour un public restreint ou par un portail Internet pour une audience plus large. Les clients abonnés seront équipés d’une “kreoboxe” qui est un boîtier d’interconnexion entre la société et Kreode. Cette solution joue ainsi le rôle d’un réseau privé entre les différentes sociétés dispersées à travers le monde. Ces dernières pourront en effet avoir en commun la même base de données. L’offre devrait sortir en version beta au mois de juillet et devrait être testée auprès de quatre secteurs : la production audiovisuelle, les multinationales, le secteur des grandes agences de communication et de l’édition. Kreode devrait commercialiser cette solution pour septembre via un abonnement qui se situerait entre 3 000 et 60 000 francs par mois en fonction de la demande spécifique des entreprises.Pour en savoir plus : Kreode


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur