Gestion de parcs informatiques : Criston Precision se convertit au Green IT

Cloud

La société française propose désormais une extinction automatique des postes et un gestionnaire des produits arrivés en fin de vie.

Le soir, en quittant le bureau, vous laissez votre ordinateur en veille, en vous disant : “Comme cela, demain matin, je n’aurai pas à attendre cinq minutes qu’il redémarre et je pourrai me mettre au travail tout de suite.” Pas très écologiquement correct… Un appareil en veille consomme presque autant d’électricité qu’en fonction. Et comme vous n’êtes pas le seul à avoir ce réflexe, cela fait beaucoup de kilowatts partis en fumée pour rien.

Pour permettre aux entreprises de réduire leurs factures d’électricité – et accessoirement de faire un geste pour la planète – l’éditeur français Criston, basé à Sophia-Antipolis et spécialisé dans les logiciels de gestion des postes de travail et des serveurs, a ajouté deux fonctions “Green IT” à son produit phare, Criston Precision : la gestion des économies d’énergie et la gestion du cycle de vie des équipements.

Jusqu’ici, Criston Precision était surtout une solution de gestion et de sécurisation des postes informatiques. “Elle comporte trois modules, détaille Haissam Hassan, chef de produit chez Criston. La première fonctionnalité est la gestion du parc informatique, la deuxième, la gestion des correctifs et la dernière, le scan de vulnérabilité, qui va passer au crible tous les équipements disposant d’une adresse IP sur le réseau de l’entreprise.”

Premier credo : l’extinction automatique des postes de travail

En janvier 2008, a été proposée aux clients de Criston une première fonction “écolo” : l”économiseur d’énergie.” Il permet de programmer, pour tous les postes de l’entreprise à partir d’une certaine heure le soir et après plusieurs minutes d’inutilisation, leur simple mise en veille, leur extinction complète ou leur mise en hibernation.

Avant la mise en hibernation, tous les documents ouverts sont enregistrés pour être remis automatiquement à la disposition de l’utilisateur lors du redémarrage de la machine. Puis, le matin, tous les ordinateurs redémarrent automatiquement à l’heure choisie par les gestionnaires. “L’économie ainsi réalisée varie entre 25 et 35 euros par an”, affirme Haissam Hassan.

Un cycle de vie des produits informatiques optimisé

La seconde nouveauté “écologique” a été ajoutée il y a quelques jours : la gestion du “cycle de vie” des équipements signale au gestionnaire les postes, serveurs et autres imprimantes qui devraient être retirés, selon des critères propres à chaque entreprise (fin d’un contrat de maintenance de trois ans, par exemple). Les licences logiciels (Office… ) souscrites pour ces postes  peuvent alors être transférées vers d’autres ordinateurs, les mises à jours des autres programmes ne sont plus effectuées.

Le matériel informatique lui-même peut être récupéré afin d’être éventuellement revendu, donné à une association ou confié à un prestataire externe en vue de son recyclage (extraction des éléments réutilisables et récupération des métaux).

L’écologie informatique : une leçon encore mal apprise

Mais de l’aveu même des responsables de Criston, les administrateurs de parc informatique sont encore peu sensibles au discours “Green IT”. “Leur priorité, c’est la disponibilité des installations”, explique Haissam Hassan. Un des moyens, utilisés par les directions des entreprises pour convaincre les administrateurs de faire des économies, est de basculer les dépenses d’électricité sur le budget du service informatique !

De même, l’écologie passe encore mal auprès des utilisateurs. Mais, là, Criston Precision peut apporter une solution : un message peut-être envoyé le soir à chaque utilisateur pour lui rappeler d’éteindre son poste ; un concours du meilleur “Green ITer”, puisque Criston Precision peut calculer pour chaque poste le rapport “temps pendant lequel l’ordinateur est allumé” / “durée effective d’utilisation” !

Les principaux concurrents de Criston sont américains : Landesk, Altiris (de Symantec) et SMS (de Microsoft). Criston compte, selon ses dirigeants, 300 clients, qui utiliseraient Criston Precision pour administrer, au total, un million de postes à travers le monde. Ses plus grands comptes sont Air France-KLM (quelque 58 000 postes gérés), Casino, l’ANPE, la RATP…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur