Gestion des points de vente : Oracle s’offre 360Commerce

Cloud

L’éditeur de logiciels rachète un spécialiste des solutions pour la vente au détail. Son offre applicative dédiée à ce secteur s’enrichit.

Oracle annonce l’acquisition de l’éditeur 360Commerce pour un montant qui n’a pas été communiqué. La nouvelle proie d’Oracle avait été créée en 1992 au Texas sous le nom de Cornerstone Integrated Services avant de prendre comme nouvelle dénomination sociale 360Commerce en 2000.

La société, qui compte parmi ses clients des références comme Apple et Gap, édite plusieurs solutions POS (point-of-sale) en Java pour la gestion des points de vente, qu’il sagisse du paiement à la caisse d’un magasin ou du service client (360Store Point-of-Sale), du reporting des activités (360Store Back Office), de la gestion des stocks (360Store Inventory Management), du SAV (360Enterprise Returns Management)ou encore de la gestion des employés (360Enterprise Workforce Management).

Une politique d’acquisitions intense

Cette dernière acquisition s’ajoute à une longue liste de rachats ayant tous pour objectif d’enrichir sa suite Oracle Retail destinée au monde de la distribution. En mars 2005, le numéro un des bases de données a commencé par mettre la main sur le spécialiste de la distribution Retek (voir édition du 22 mars 2005).

Il a ensuite racheté ProfitLogic – un spécialiste de l’analyse financière – en juillet de cette même année (voir brève du 6 juillet 2005), avant de prendre le contrôle de G-Log un éditeur oeuvrant dans la logistique – en septembre.

Dernièrement, il a également repris à Altick SAS un éditeur français du nom de Temposoft, à l’origine dune solution de gestion des plannings.

Renforcement sur le marché des solutions POS

Avec cette acquisition, qui devrait être finalisée fin janvier, Oracle va accroître ses parts de marché sur le segment en croissance des solutions pour points de vente, un marché dont le cabinet d’étude AMR Research estime quil devrait capter 26% du budget IT global des entreprises du secteur de la distribution en 2006.

Le rachat de 360Commerce devrait par ailleurs aider Oracle à rivaliser avec ses principaux concurrents sur ce marché, et en particulier avec SAP. Ce dernier s’est lui aussi renforcé dans la distribution, avec le rachat, en novembre 2005, du canadien Khimetrics, éditeur d’une autre solution POS en Java: Triversity.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur