La gestion intelligence des données : un élément clé du cycle de vie de l’information

CloudData-stockageEntrepriseStockage

Tribune : l’IDM (Gestion Intelligente des Données) aide les entreprises à établir leur stratégie de gestion des données, de leur création à leur suppression du système, explique Denis Montillet, Enterprise Marketing Manager, Division PME/PMI Dell France.

Nous vivons à une époque de “surplus d’information”. Les entreprises se reposent fortement sur les systèmes de gestion type ERP, SCM et CRM pour automatiser et gérer leurs ressources. Ces systèmes génèrent et contiennent une grande quantité de données, structurées de manière spécifique pour répondre à un besoin donné. Mises à part ces données structurées, les entreprises stockent également d’importants volumes de données non structurées sous la forme d’e-mails, de messages instantanés, de documents et d’images.

Les informations structurées et non structurées doivent être stockées et conservées dans ces systèmes pour différents besoins stratégiques, commerciaux et réglementaires.

Au fur et à mesure que les informations s’accumulent dans les serveurs, la performance des systèmes diminue, les besoins en stockage augmentent et les reprises après sinistre, les sauvegardes et les mises à jour prennent davantage de temps, conduisant à des interruptions d’activité prolongées. Les entreprises dynamiques d’aujourd’hui ne peuvent pas se permettre ces interruptions.

C’est ainsi que Charlie Gary de Meta Group explique que “les données augmentent de 125% par an. Dans une entreprise classique, près de 80% de ces données sont inactives et demeurent dans les systèmes de production venant paralyser les performances”. C’est ce que j’appelle le “tsunami de données”, qui peut être évité grâce à l’IDM.

Mettre en place l’IDM

Les informations en elles-mêmes sont considérées comme une ressource. Les entreprises doivent planifier de manière efficace et savoir allier stratégie, logiciel et matériel informatique pour éviter le “tsunami de données”. Outre les nouvelles données qui sont générées tous les jours, les politiques internes strictes et les réglementations légales de rétention de données alimentent cette multiplication des données.

(lire la suite de l’article en page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur