Gestion IT : PC Monitor évolue entre VMware et Raspberry Pi

CloudEntrepriseGestion cloud
pc-monitor

La start-up irlandaise PC Monitor met à jour sa solution de gestion de parcs informatiques, qui supporte désormais PagerDuty, ZenDesk, VMware et la carte de développement Raspberry Pi.

Développée depuis 2011 par la start-up irlandaise du même nom, la solution de gestion de parcs informatiques PC Monitor monte en puissance face à LANDesk, Symantec et consorts.

Mise à jour ce 16 janvier, elle permet toujours de prendre la main sur des systèmes distants à des fins de contrôle, de télémaintenance, d’assistance ou encore de télédistribution logicielle… mais avec une compatibilité désormais étendue à la carte de développement Raspberry Pi, en complément aux environnements Windows, OS X et Linux.

L’API Cloud, conçue pour administrer des applications critiques .NET ou Java, reste un pilier de PC Monitor, au même que la prise en charge de Microsoft Hyper-V et Citrix XenServer. Sur cette liste s’ajoute dorénavant VMware, ouvrant l’accès aux machines virtuelles en infrastructure vSphere et aux hyperviseurs ESXi. Gestion des ressources et des processus, déploiement de mises à jour, sauvegarde/restauration, redémarrage/extinction et moteur de recherche à l’échelle du data center sont quelques-unes des fonctionnalités proposées (la liste complète est disponible ici).

Délivré en SaaS (Software-as-a-Service) avec la possibilité pour le client de choisir l’auto-hébergement, PC Monitor reste centré sur le mobile : accessible via un client Windows ou tout navigateur Web, le service se distingue surtout par sa présence multiplateforme, via des applications iOS, Android et Windows Phone. Englobant la gestion du desktop, des serveurs, du réseau et des solutions métiers, il offre la possibilité d’interagir avec l’utilisateur par messagerie instantanée, de lancer des requêtes dans des bases de données ou encore d’accéder à des instances Amazon Elastic Compute Cloud (EC2) et Windows Azure.

Autre nouveauté liée à cette mise à jour, l’intégration de PagerDuty permettra la réception de notifications par SMS ou par appel, en complément à celles déjà envoyées par mail et à travers l’application mobile. Les 250 000 clients revendiqués par PC Monitor en bénéficieront. Parmi eux, 200 “grandes entreprises et organisations” comme Dell et Louis Vuitton.

Gratuit pour un usage non commercial jusqu’à 5 machines avec un seul compte utilisateur et un maximum de deux appareils mobiles, l’usage de PC Monitor est facturé 12 dollars l’année pour chaque machine supplémentaire. L’offre inclut une version “Enterprise” : 100 machines pour 1296 dollars par an (les tarifs sont dégressifs au-delà), avec 20 comptes d’administration, des fonctions d’audit et un archivage des notifications.

pc-monitor-administration

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : quelles sont vos connaissances autour de la souris ?

Crédit photos : PC Monitor


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur