GFT Hyparchiv unifie l’archivage de toutes les données de l’entreprise

Cloud

Voix, vidéo, messagerie instantanée, images, documents, pages web, etc., archivés au même titre que les e-mails.

Le spécialiste de l’archivage d’e-mail GFT Inboxx présente aujourd’hui Hyparchiv, une solution d’archivage unifiée. Moins d’un an après avoir présenté son offre d’archivage des courriers électroniques en entreprise, le nouvel entrant sur le marché étend aujourd’hui sa solution à tous les flux de communications et données : voix (centres d’appel), audio, vidéo (de surveillance), photos, sites web, messagerie instantanée et, d’une manière générale, tous les fichiers et média que peut avoir à traiter l’entreprise.

Si la conservation des mails semble aujourd’hui indispensable, tant pour des raisons d’obligations réglementaires que de relations commerciales, en quoi l’archivage des autres données s’avère-t-il crucial? “Un commerce en ligne peut avoir besoin d’archiver chaque jour les pages de son site, notamment pour conserver une trace du protocole d’aide à l’achat sur un jour précis“, justifie François Provost, directeur général Europe du Sud de GFT Inboxx.

En cas de litige avec un client déçu par les résultats d’un produit financier et qui attaquerait l’organisme qui l’a commercialisé en l’accusant d’avoir été mal conseillé, la banque aura intérêt à ressortir toutes les données – échanges de mails, conversations téléphoniques, documents contractuels, etc. – pour prouver sa bonne foi“, continue le responsable. “C’est déjà possible aujourd’hui mais de façon manuelle la plupart du temps. Nous proposons une solution qui simplifie l’archivage et assure la récupération rapide des informations.

Architecture modulaire

Hyparchiv repose sur une architecture modulaire soutenue par une dorsale commune à toutes les applications. Laquelle est constituée d’une base de données, d’un moteur d’indexation mot-à-mot et d’un moteur de recherche (qui croise l’index et la base). Viennent alors se greffer les différents modules d’archivage (mail, IM, voix, desktop, office, ERP…) qui permettront de mettre en oeuvre les services d’archivage proprement dits. Ceux là permettent ainsi de désigner le choix du support de stockage (NAS, SAN, etc.), la durée de rétention des données, l’exportation des documents dans un format normalisé (PDF/A par exemple), etc. “Il est possible de multiplier les combinaisons“, assure François Provost.

Cette architecture modulaire centralisée à partir d’une dorsale commune présente plusieurs avantages. D’abord, l’offre modulaire des services permet au client de construire sa solution au fur et à mesure de ses besoins (ou moyens). “Une fois les services principaux installés dans l’entreprise, il lui sera beaucoup plus facile de faire évoluer ses besoins qu’avec l’accumulation de solutions spécialisées par domaine“, assure le dirigeant. L’archivage d’e-mail jouant le rôle de cheval de Troie pour GFT Inboxx.

D’autre part, l’installation des services au niveau des serveurs, et non des postes clients, simplifie leur configuration la gestion des modules qui s’appuient ainsi sur les règles de fonctionnement définies par l’administrateur. Une barre d’outils des commandes d’archivage est alors poussée vers les postes clients. “Le paramétrage centralisé permet une prise en main par les différents responsable des services“, estime le porte-parole de GFT Inboxx, “une ou deux personnes peuvent suffirent pour toute l’entreprise.” Les modules sont, pour leur part, compatibles avec la majorité des applications du marché : Microsoft Exchange, IBM Lotus Notes pour le mail, Microsoft Office pour la documentation, SAP, Dynamics, Oracle-People Soft pour les ERP, etc.

A raison de quelques milliers d’euros par module plus quelques dizaines d’euros par poste client (les tarifs seront fixés à la rentrée), la solution s’avère compétitive. Outre les économies d’échelle attendue, Hyparchiv pourra, en cas de crise, faire économiser des frais de justice. Pouvoir rapidement retracer le cheminement d’une transaction peut en effet éviter nombre de procès coûteux en temps et procédures judiciaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur