Gigabyte X11 : un avant-gardiste de la révolution ultrabook ?

Mobilité
Gigabyte X11 ultrabook

Détonant ultrabook que ce Gigabyte X11. La fibre de carbone qui entre dans la composition de son châssis de 11,6 pouces l’affiche à 975 grammes. Pour autant, c’est là son seul signe distinctif.

Décliné en amont du Computex 2012 sous la houlette de Gigabyte, le concept ultrabook tend-il enfin vers ce qu’il aurait dû être à ses débuts ?

Non convertible, à des années-lumière de l’hybridité qu’Intel tente d’insuffler, le dénommé X11 délaisse les considérations fonctionnelles et les projections à long terme au profit d’une silhouette aguicheuse dans l’air du temps, avec en point d’orgue moins d’un kilo au compteur.

La fibre de carbone qui compose le châssis aux tons noir ébène remplit son office avec brio et contribue à afficher ce 11,6 pouces à 975 grammes sur la balance, pour quelque 16 millimètres d’épaisseur et des dimensions lambda de 29,7 x 19,2 cm.

Alors que le commun des constructeurs bataille pour s’installer durablement en-deçà de la barre symbolique du kilogramme, l’offre s’est nivelée d’elle-même autour des 1,2 kg pour les machines de ce format, typiquement l’Asus UX21A.

Coutumier d’une discrétion sans égal, Gigabyte joue les avant-gardistes et concrétise une prouesse dans une telle échelle de prix, en l’occurrence 999 dollars et son équivalence supposée en euros si le X11 devait investir l’Europe.

D’autant que l’Ivy Bridge est au rendez-vous, avec des processeurs de série Core, non identifiés pour l’heure, mais additionnés de 4 Go de RAM a priori non évolutive et d’un SSD de 128 Go.

L’affinement du châssis entraîne néanmoins des concessions matérielles préjudiciables à bien des égards. La connectivité physique se limite ainsi à deux ports USB dont un en 3.0 et un mini-DisplayPort, substitué au HDMI.

Dans cette lignée, les entrailles exiguës du X11 abritent deux haut-parleurs dont la puissance se limite à 1 W. S’y adjoint une carte combo Wi-Fi 802.11n et Bluetooth 4.0, doublée d’une webcam à 1,3 Mégapixel idéalement intégrée en façade.

Autrement plus proéminent, un clavier chiclet à 95% et un généreux pavé tactile feraient presque oublier cet écran de 11,6 pouces au sujet duquel le constructeur se montre plus disert : résolution HD Ready en 1366 x 768, mais aucune indication quant au revêtement et à la technologie utilisés (du TN mat ?).

Idem pour la batterie, répertoriée à 4730 mAh, sans autonomie à son actif. Autant d’inconnues à déterminer avant le troisième trimestre 2012 et la sortie programmée de ce X11 qui tranche avec l’offre actuelle de Gigabyte.

Le Taïwanais, qui s’est davantage fait remarquer pour ses notebooks tel le P2352n, s’est également signalé sur le front des convertibles en Atom, avec le T1006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur